ABUS DE FAIBLESSE SUR UNE PERSONNE MALADE

Publié le 15/10/2010 Vu 3747 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

14/10/2010 18:17

BONJOUR,
Mon père est tombé malade et irréversiblement le 15 juillet 2009 il a perdu 80% de ses capacités physiques et intellectuelles et a vécu plus de 50% de son temps couché jusqu au 28 mai 2010 date a laquelle il a fermé les yeux et là commence les surprises..
Fin janvier 2010 Il s est marié sans contrat avec une femme venant a peine de divorcer qu il connaissait depuis 3 ans mère de trois enfants avec qui elle a rompu tout conctact..cette union a été faite dans une telle discrétion que l on se demande comment cela c "est passé s il s en est rendu compte ou si même il était conscient de cet acte..durée de ce mariage 4 mois
Le maire du village qu il habitait était au courrant de son état de santé ..invalide il ne pouvait plus se déplacer seul et qu'en fauteuil roullant..
Sa nouvelle épouse a annulé ma procuration bancaire en me laissant toujours faire les réglements courrants par chèques.Les banquiers étaient aussi au courrant de son état de santé... pourtant un mois avant son décès 80 000 euros on été manipulés sur son compte personnel et il est certain que mon père n a pas pu signer des documents et encore moins se déplacer a la banque.. sa "femme" n avait pas de procuration
Aujourd hui elle a le bénéfice de la maison de mon père pendant un an mais n y vie plus car elle a un remplaçant et ce depuis deux mois après la disparition de son nouveau mari !! l assurance de cette maison n est pas réglée le portail n est pas bien fermé. Elle vide les comptes d assurances vie sans que ni moi ni le notaire puissions intervenir.. Quels ont les recours face a cette série noire tant en termes financiers que sur les valeurs morales?????

14/10/2010 18:44

Si votre père était dans cet état, pourquoi ne pas avoir mis en place une tutelle ?
Comment une femme a pu arriver dans la vie de votre père sans que vous le sachiez ?

15/10/2010 11:11

bonjour Domil, l état de santé et son évolution ont été mes priorités..plutôt que des procédure de sauvegarde de biens et autres.. et pour ce qui est de cette femme j indique qu on la connaissait depuis environ 3 ans et que nous ne pouvions penser a de telles manipulations..

15/10/2010 13:14

ça c'est le résultat des méthodes médicales en France : si ses médecins avaient respecté le secret médical vous interdisant d'avoir le moindre élément sur sa santé, vous auriez vite fait la tutelle.

Maintenant, il faut voir avec le notaire pour faire l'inventaire et un avocat pour vois si vous pouvez réunir les éléments nécessaires à une procédure.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

3 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.