ma banquiere me fait du chantage

Publié le 25/04/2020 Vu 359 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

25/04/2020 12:14

bonjour je vous ecrie car j 'ai une question :

Je vous explique ma situation je suis auto entrepreneuse avec l'etat actuel je ne peut plus travaillé donc je vit sur les aides de l'etat actuellement . Je suis arrive à mon decouvert autorise ce mois-ci j ai appler ma banquier pour pourvoir avoir un depannage exeptionnel pour pouvoir faire des courses cette personne a pris contact avec son reponsable qui lui a dit que si j acceptai de changer de carte banquaire ( actuellement j ai un carte de paiment a 300 euro pas semaine ) ils voudrait que je prenne une carte a 100 par semaine et que je puisse pas regle par internet, j aurais le droit a ce depannage et une regule des frais que j'ai eu cette année . Que si je n'acceptais pas leur demande aucun depannage et aucun frais ne me sera rembourse. ensuit cette personne a commencer a me demander des explication sur l argent que j avait sur mon compte savoir ce que j avait fait avec.

On t il le droit de faire cela et quel recours puis-je avoir. cordialement

25/04/2020 14:24

Bonjour,

Dans la situation présente, les banquiers sont plus que vigilants. En vous posant des questions, votre banquière cherche à mesurer le risque que vous présentez. Pour elle, si cet argent provient d'un emprunt que vous devrez rembourser ou d'apports divers non remboursables, ce n'est pas du tout la même chose. Vous pouvez refuser de répondre, mais, en dehors des prêts garantis par l'Etat auxquels vous avez droit, elle n'est pas obligée de vous accorder des facilités. Pour les achats en ligne, vous pouvez demander le service de la carte virtuelle. C'est beaucoup plus sûr que la carte physique. C'est notamment une bonne protection contre le risque de vol.

Pour conclure, oui, elle a le droit et non, n'avez pas de recours, sauf profiter des aides de l'Etat.

Modérateur

25/04/2020 14:42

bonjour,

c'est non seulement un droit mais une obligation pour la banque de vérifier la solvabilité de son client avant d'accorder un prêt, des banques ont été condamnées, à la demande de leurs emprunteurs, pour avoir accorder des prêts dépassant les capacités de remboursement du souscripteur.

salutations

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

56 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.