Est ce que je peux me retourner contre le vendeur

Publié le 18/04/2021 Vu 744 fois 11 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

17/04/2021 14:29

Bonjour,

J'ai acheté un véhicule d'occasion à un particulier. Son annonce précisait "kit embrayage changé il y a 6 mois".

Le jour de l'essai, le 09/04/2020 (sur du plat) OK. Je reviens chercher le véhicule le 12/04/2020, on fait les papiers et, sur la route du retour, problème avec l'embrayage, surtout en montée. Il pense que je l'ai cassé. J'ai fait 15 km et fait essayer par un garagiste qui m'a confirmé le patinage + 1 fuite.

La voiture a 262.835 km mais il m'a assuré avoir changé l'embrayage il y a six mois (à ce moment là, le véhicule avait 260.485 km) paroles + annonce sur le bon coin.

Dois-je aller à l'expertise pour vice caché ?

Merci. Dernière modification : 18/04/2021 - par Tisuisse Superviseur

17/04/2021 16:03

Bonjour,

Avez vous vu la facture de cet embrayage ?

Techniquement ce n'est pas un vice caché vu que vous avez facilement pu constater le problème par vous même. C'est plutôt une tromperie si l'annonce précisait embrayage changé.

17/04/2021 16:29

J'ai un message de sa part me disant qu il a perdu sa facture.
Quel recours ai je ?

17/04/2021 17:16

Bonjour,

Peu importe qu'il ait perdu la facture. L'annonce précisant que l'embrayage avait été changé il y a six mois, l'embrayage était censé être en bon état de fonctionnement. Soit l'embrayage n'a pas été changé et le vendeur a commis un dol soit il a bien été changé mais alors il y avait un vice caché. Dans les deux cas vous avez un recours contre le vendeur. Vous pouvez exiger qu'il prenne en charge le coût de la réparation ou qu'il reprenne la voiture et vous en rembourse le prix.

17/04/2021 18:37

Bonjour,

Yukiko, il serait peut être bon de préciser que ces exigences légitimes doivent se faire après expertise du véhicule...? donc ne pas s'en servir, ne pas le réparer et avancer les frais... et se montrer patient ? Il ne suffira pas d'envoyer un courrier au vendeur.

17/04/2021 19:21

Merci pour vos réponses, effectivement je ne touche plus le véhicule et je compte faire faire une expertise amiable et contradictoire le plus "tôt" possible, pas de protection juridique malheureusement, ça va piquer.

Merci encore pour votre disponibilité.

18/04/2021 12:17

Vérifier que ça vaut la peine de dépenser de l'argent et de l'énergie pour une voiture avec un fort kilométrage.

Si vous avez une assistance juridique elle devrait tout prendre en charge, sinon vous devez avancer le cout de l'expertise sans garantie du résultat.

Encore une fois, ce genre de problème n'est à priori pas un vice caché vu que c'est très facile à détecter sans rien démonter. Il faut aller sur le dol/tromperie de la part du vendeur.

18/04/2021 12:54

Je n'ai pas testé la voiture en côte le jour de l'essai effectivement.
Même méthode pour la vidange, il dit l'avoir faite sur l'annonce mais la jauge huile moteur est recouverte d'huile et je n'ai roulé que 15 km. c'est un moteur à chaîne
Je n'ai pas regardé si il y avait des fuites, j'ai fait confiance à son discours il a l'air de s'y connaître et à son annonce.
La personne en question travail dans le domaine de l'automobile (carrossier) il a changé de place le véhicule entre l'essai parking d'un garage qu'il connaît et le jour de la vente garé devant chez lui.
L'expert prends 500 euros. Un embrayage 700 voir 1.000 euros.
Je peux bénéficier de l'aide juridictionnelle si je dois aller plus loin ce que je n'espère pas.
Je n'ai jamais cassé un embrayage sur 15 km ni même sur mes précédentes voitures.
Dois je attendre l'avis de l'expert automobile ou puis déjà je me rapprocher d'un avocat ?

Merci.

Superviseur

18/04/2021 13:55

Bonjour,

Dans un premier temps, vous adressez une LR/AR à votre vendeur pour lui réclamer la facture du garagiste ayant procédé au changement de cet embrayage, à défaut les coordonnées du garage et la date exacte des travaux (le garagiste pourra alors établir un duplicata de facture. vous l'informez que vous lui donnez un délai (8 ou 15 jours) pour vous fournir ce document et que, passé ce délai, vous ferez expertiser votre voiture par un expert judiciaire et qu'il sera convoqué à cette expertise. A moins qu'il ne préfère récupérer la voiture et vous rembourser votre achat ainsi que vos frais annexes.

Rien qu'un courrier de ce type fait réfléchir les vendeurs peu scrupuleux et permet de régler rapidement, et à l'amiable, un tel différent.

De votre côté, mais ce ne sera pas à lui dire bien entendu, acheter un véhicule qui a déjà 260.835 km au compteur, c'est aller devant des problèmes parce que ces voitures sont sujettes à panne sans prévenir. Là, c'est l'embrayage qui flanche, demain ce sera une autre pièce, dans 1 mois encotre une autre panne, etc., etc.

18/04/2021 14:04

Il a fait lui même la vidange et l'embrayage, et a perdu la /les factures de l'achat des pièces . Annonce +SMS.
Il me dit de faire comme je veux après le recommandé déjà envoyé.
L'embrayage aurait a peine 3000km et la vidange moins de 6 mois.
Je ne suis pas mécano, tout le monde est d'accord pour me dire qu'il y a un problème vu qu'il dit avoir fait les travaux.

Superviseur

18/04/2021 15:23

C'est au vendeur de prouver que son annonce ne comportait pas d'élément alléchant et que ces éléments sont réels. A l'heure actuelle, il ne peut rien prouver, cela ressemblerait donc bien à un dol, qui est un délit passible du Tribunal Judiciaire (ex Correctionnel).

Passez par l'expert judiciaire qui, lui, vérifiera si cet embrayage a bien été changé ou non.

18/04/2021 17:58

Avant l'expertise judiciaire, je dois en payer une pour apporter des documents valables avec l'annonce et les messages du vendeur ?
Ou faire autrement ?

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

6 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.