Estimée spolliée par GENERALI .....

Publié le 11/06/2014 Vu 1450 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

11/06/2014 10:08

Bonjour,

j'ai contracté une assurance prévoyance, complément de salaire auprès de GENERALI à 63 ans, en octobre 2010, adossé à des CG de 2009, dont les garanties se terminent à 65 ans ; dans le même temps des CG étaient commercialisées en juillet 2010, incluant des garanties jusqu'à 70 ans, ou consolidation de la maladie ou prise d'effet de la retraite. Atteinte d'un cancer du sein en 2011, les prestations versées ont été interrompues à mon 65ème anniversaire, je ne peux prendre ma retraite, je n'ai pas tous mes trimestres, la CPAM me verses des indemnités journalières, et je me bats contre GENERALI depuis janvier 2013, arrêt des versements. Il y a, au minimum défaut de conseil, j'aurais dû bénéficier des CG de 2010 qui m'avantageaient.

J 'ai conservé un échange de mails avec l'Agent général, comprenant de fausses informations, je n'ai pas les moyens financiers de porter mon dossier auprès des Tribunaux, que faire pour sensibiliser les responsables de GENERALI ?

11/06/2014 10:29

bjr,
avez-vous fait un courrier auprès du médiateur de votre société d'assurance ?
CDT

11/06/2014 11:05

Bonjour, Oui un courrier a été adressé, suivi plusieurs mois plus tard,d'une réponse de GENERALI, refusant toute idée de conciliation ; il faut savoir également que l'agent général m'avait adressé un mail, dès l'arrêt du paiement des prestations stipulant qu'il s'agissait d'une erreur du Siège, qu'à partir de l'ouverture d'un sinistre avant 65 ans, le dossier ne pouvait être refermé avant la fin de la maladie, ce qui apparemment s'avère faux également.

En janvier dernier, j'ai adressé mon dossier à l'Autorité de Contrôle Prudentiel, à ce jour, ils étudient la possibilité
de se rapprocher de la Cie afin de peut-être pouvoir faire pression. Il y a à la base de ce dossier un grand manquement de conseil....
Merci de votre réponse. Cordialement.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la conso.

1434 avis

249 € Consulter
Me. DRAY

Droit de la conso.

403 avis

150 € Consulter