Prescription d'intérêts

Publié le 06/06/2021 Vu 1131 fois 8 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

05/06/2021 21:30

Bonjour,



Pouvez-vous me dire si je peux faire prévaloir la prescription des intérêts dans mon affaire :



1/ Ordonnance en injonction de payer rendue en septembre 2011 pour une dette initiale de 5000€ avec 600€ de frais d'intérêts, soit 5600€.



2/ Pas d'autre action en justice jusqu'en 2019 : commandement de payer aux fins d'une saisie-vente. Dette avec intérêts : 12000€ (arrondis,).



3/ Avis de passage d'huissier de justice à mon domicile pour saisie mobilière le 02 juin 2021. L'huissier réitère ke montant de la dette et le montant est cette fois-ci de 11000€, intérêts inclus.

Je refuse tout arrangement financier car j'invoque qu'il y a prescription des intérêts qui courent sur 5 ans a compter du prononcé du jugement.

L'huissier rétorque en me disant que je suis mal informée et ste je ne devrais pas me fier aux "lois de Google". Ironie de sa part !



Pouvez-vous me dire si dans mon commebt je peux faire valoir auprès du JEX que les intérêts réclamés ne sont plus exigibles du cela est le cas ? Pouvez-vous me dire si je suis dans le vrai ou pas ?



Merci d'avance pour toute réponse.

Cordialement.

xxxxxxxxxxxxxxxxxxx Dernière modification : 06/06/2021 - par youris Modérateur

06/06/2021 08:35

Bonjour,

S'il s'agit de la dette d'un professionnel envers un consommateur, les intérêts sont même limités à deux ans non pas suivant tel ou tel moteur de recherche mais la Cour de cassation saisie pour avis, 4 juillet 2016, 16-70.004, Publié au bulletin...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Superviseur

06/06/2021 09:08

Bonjour "MARYHELENE"

Comme vous n'utilisez pas de pseudo, je vous conseille de modifier votre post afin de supprimer votre nom.

Petite lecture pour vous

Legavox.fr/Anthony-bem
__________________________
Généralement, nos visiteurs ont besoin d'aide juridique et d'explications simples à comprendre. Merci à chacun de ne pas alimenter des joutes verbales stériles qui n'aident pas l'auteur du sujet à y voir plus clair.

06/06/2021 09:20

Il conviendrait de ne pas tenir compte du dossier présenté qui ne parle pas de la dette d'un professionnel envers un consommateur et qui donc fait état de la prescription de droit commun de 5 ans, comme je l'ai précisé, s'il s'agit encore une fois de la dette d'un professionnel envers un consommateur, les intérêts se prescrivent par deux ans...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

06/06/2021 09:31

J'ajoute ce dossier...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Superviseur

06/06/2021 10:03

MARYHELENE, c'est à vous que je m'adresse.

Avez vous indiqué qu'il s'agit de la dette d'un professionnel ?
__________________________
Généralement, nos visiteurs ont besoin d'aide juridique et d'explications simples à comprendre. Merci à chacun de ne pas alimenter des joutes verbales stériles qui n'aident pas l'auteur du sujet à y voir plus clair.

06/06/2021 10:27

Il ne s'agit pas d'une dette envers un professionnel mais envers un organisme de crédit.

Merci pour votre intérêt à ma question.

Cordialement.

06/06/2021 11:23

Un organisme de crédit à la consommation est plus que vraisemblablement un professionnel puisque seuls ceux-ci ont le droit d'en accorder...

C'est pourquoi j'avais émis cette hypothèse par un "si" ou "s'il"...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

06/06/2021 16:35

Comme on peut le constater l'Arrêt de la Cour de cassation, civile, Chambre civile 1, 8 juin 2016, 15-19.614, Publié au bulletin porte sur les intérêts d'une somme due après divorce entre deux ex-conjoints, donc entre particuliers...
__________________________
Cordialement.

Je vous conseillerais de vous méfier de réponses d'usurpateurs qui n'ont qu'une compétence limitée pour répondre et parfois les inventent sans référence juridique et/ou veulent se substituer au Juge en interprétant la Jurisprudence avec mauvaise foi.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la conso.

1434 avis

249 € Consulter
Me. DRAY

Droit de la conso.

403 avis

150 € Consulter