Canal satelite , et ma banque , les huissiers ...

Publié le 26/12/2010 Vu 4208 fois 8 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

07/10/2010 19:32

Bonjour,
voici mon probleme :

Il y a un an, canal satelite nous on proposer 3 mois gratuit sans souscrire a un contrat puis après les 3 mois, on pourrai s'abonner si on le souhaitait pour 10 euros par mois et en offre de nouveaux client, un cheque de 100 euros rembourser . Nous avons accepter les 3 mois gratuits en mentionnant bien que nous verrions après si nous prenions l'abonnement .
Canal satelite nous on mis les chaines pendant ces 3 mois gratuit .
Nous n'avons pas rappeler canal satelite ( ni eux ) car sa ne nous interressait pas. Au bout de 5 mois on s'est apperçu que Canal satelite nous prélevait 10 Euros par moi et une fois 60, nous avons appeler la banque pour faire opposition ( sachant que la banque n'avais pas d'autorisation de prelevement sur notre compte pour canal satelite " 1er problème ") la banque s'est excuser et nous a entierement rembourser et a coupé les prelevements de canal satelite . 1 semaine après canal satelite nous appel pour nous dire que si on ne paye pas les 90 euros ( somme qui nous on prélever avant le remboursement de la banque) il nous envoie les huissiers ( 2em problemes ), Impossible d'avoir une personne de canal satelite pour regler le probleme la seule information obtenu de leur par c'est notre opérateur téléphonique leur a communiqué nos donnés bancaires ( 3eme probleme) . Aujourd'hui, canal satelite a encor essayer de passez 90 euros sur notre compte, nomalement ils sont toujours bloqué mais que faire si la banque laisse passer ce prélevement ou si canal satelite nous envoie les huissiers . De plus regulierement Canal sat nous envoi un courrier avec un contrat a retourner signer avec les coordonnées bancaire et l'autorisation de prélevement, nous ne l'avons jamais renvoyer . On a demandé a canal sat de nous renvoyer ce contrat qui est soit disant signé ( leur réponse : c'est pas possible mr )après 2h30 d'attente au telephone a limite 1Euros de la minute ....

07/10/2010 20:07

C'était canal sat par ADSL ?

07/10/2010 20:11

oui je crois .

12/10/2010 14:56

Nous avons eu le même problème avec canal + mais désormais nous avons reçu une lettre d'un huissier qui disait que nous devions payer 110€ + 8€ de frais ce qui porte la somme à 118€. Quels sont nos recours?

12/10/2010 14:58

Regardez l'adresse de l'huissier. Est-ce que son étude est dans votre département ?

12/10/2010 15:00

Non nous habitons dans le haut rhin et l'entreprise s'appelle intrum justitia (recouvrement amiable) situé à Saint Priest dans le 69.

17/10/2010 21:35

bonjour a vous , nous n'avons pas encor recu la lettre des huissiers cependant , leurs virements sur leur compte des 90Euros a ete refuser ( opposition de la banque) . comme Noelle, que faire si on recoit cette lettre , quels sont nos moyens pour faire recours a ce genre " d'arnaque "

26/12/2010 12:35

bonjour !je viens de voir vos ennuis avec canal sat,aujourd'hui il ne faut pas etre étonné,toutes ces sociétés bravent les lois tous les jours en prélevant sur des comptes bancaires sans autorisation.la première précaution à prendre ,ne jamais fournir de féférence bancaire si aucun contrat n'a été signé.(si vous donnez votre RIB, pour la société c'est une acceptation du contrat).le mieux pour se défendre c'est d'alerter les assos de consommateurs et de vous regrouper avec d'autres personnes comme vous.pour l'huissier les courriers sont des lettres types,ils ne se déplacent pas pour 100 euros ,ils ont autres choses à faire.les lettres vont se faire plus rare.vous savez vos problèmes sont vraiment pas catastrophiques.

26/12/2010 12:52

ne jamais fournir de féférence bancaire si aucun contrat n'a été signé.(si vous donnez votre RIB, pour la société c'est une acceptation du contrat)
Ce n'est pas pour autant qu'on peut dire une telle anerie
Le RIB ne permet, sans autre autorisation, que de mettre de l'argent sur votre compte, pas d'en prendre. Vous donnez les infos sur le RIB, à chaque fois que vous remettez un chèque à un tiers

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

6 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.