Peut il être considéré comme vice caché

Publié le 09/07/2020 Vu 1152 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

09/07/2020 03:10

Bonjour,

Nous avons vendu une caravane de 1980. Celle-ci vu son âge a des éfauts visibles. Ces défauts ont été montrés à l'acheteur. l'acheteur à notre avis, en connaissance de cause après avoir vu la caravane en a fait l'acquisition. L'acheteur a décidé de sortir le capitonnage (style tapisserie) qui est d'origine. Le vendeur trouve le bois détérioré à certains endrois de la caravane (une fois le capitonnage retiré). L'acheteur a souhaité tout retirer pour son plaisir et refaire à son gout ce capitonnage. Le vendeur revient vers nous maintenant en nous disant que ces défauts derrière le capitonange sont des vices cachés et nous demande de lui rembourser la moitié de la vente (vente de 800 euros). Nous sommes prêt à lui faire un chèque de 200 euros, mais nous trouvons que la personne pousse un peu loin en demandant la moitié de la vente. Cette caravane est d'origine, aucune modification extérieur ou intèrieur n'a été réalisée. Nous avions un autre acheteur qui la souhaitait pour vivre de temps en temps sur le chantier de construction de sa maison individuelle, et nous l'aurions aussi vendu au même prix. Cette caravane était utilisée tous les ans pour 4 semaines de vacance en espagne, sans que nous y fassions des réparations.

Dernière information, cette caravane appartenait à notre père qui est décédé.

Pourriez-vous nous conseiller quant à savoir si les défauts que l'acheteur trouve en retirant le capitonnage (collé sur le bois à l'origine de la caravane) peut être comme elle nous menace considéré comme vice caché ?

Que nous conseilleriez-vous comme réponse à faire au vendeur si effectivement ça ne peut être considéré comme vice caché ? Le vendeur nous demande la moitié de la vente ou nous dit elle, elle engagerait une action en justice. Nous ne voulons pas être hors la loi et lui aurions repris si elle n'avait pas défait le capitonage. Mais la ce serait compliqué car la personne a retiré ce capitonnage que nous serions obligé de refaire pour la vendre.

Je vous remercie pour vos conseilles,

Bien Cordialement,

xxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx Dernière modification : 09/07/2020 - par youris Modérateur

Modérateur

09/07/2020 09:23

bonjour,

si vous payez quoique ce soit, vous reconnaîtrez le vice caché.

je vous conseille de ne rien payer, car il lui appartient de prouver le vice caché et si nécessaire de faire une procédure judiciaire contre vous.

mais en achetant une caravane de 40 ans, il devait s'attendre à quelques défauts.

salutations

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la conso.

1434 avis

249 € Consulter
Me. DRAY

Droit de la conso.

403 avis

150 € Consulter