QUELLE RECOURS DOIT JE FAIRE POUR MON VEHICULE

Publié le 24/01/2011 Vu 1518 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

24/01/2011 10:57

BONJOUR VOILA LE 10 avril 2010 jé acheter mon véhicule cher un particulier il sais avéré que au mois de decembre 2010 je les rentré au garage pour une petite fuite au niveau des freins et le garagiste m'annonce qui faut changer les 2 disque avant les machoirs de freins et les plaquettes sa ma couter 600 euros le garagiste me dit sais etonnant que la voiture et passer au controle technique il etais vierge le garagiste me dit le vendeur devais connaitre le monsieur du controle car avec se probleme elle serais jamais passer ,le 18 janvier je la ramene au garage et il me change le cardans droit cout 200 euros puis LE 20 janvier je la raméne encore car j'avais les roue qui se bloquer le garagiste me dit sais la ponpe de la direction assister et en demontant il s'apercois que 2 vis du carter sont casser et me dit la sais méme pas la peine de reparé en gros ma voiture et hs il ma dit que le vendeur en changent le moteur il a casser 2 vis et a laisser tel quelle le vehicule sa fait 9 mois que je les et elle et foutu ,j'arrette pas de telephoner au vendeur qui me rapelle jamais je voudrais savoir comment je pourrais faire, quelle recour et je droit ,je vous remercie d'avance !!

Modérateur

24/01/2011 11:35

Bonjour, les disques, plaquettes, cardans, sont des pièces d'usures pour lesquelles vous ne pouvez rien espérer.
Quand on achète un véhicule d'occasion, qui plus est s'il est âgé et kilométré, on doit s'attendre à avoir ce genre de frais, surtout si on ne s'est pas renseigné avant sur l'état de ces pièces d'usures et si éventuellement (en demandant les factures) elles avait déjà été changées (ou pas...)
Pour l'histoire des vis, je vois pas le rapport entre ces vis et la pompe de direction.
Néanmoins, si la voiture est impropre à son usage de par un problème qui ne relèverait pas des pièces d'usure, vous pouvez tenter dans un premier temps une LRAR au vendeur le mettant en demeure de prendre en charge les frais (ca coûte rien de tenter à part l'envoi en RAR) sous peine de poursuites au civil.
S'il refuse ou ne donne pas signe de vie, vous devrez alors faire expertiser la voiture à vos frais, en conviant le vendeur à cette expertise en LRAR.
Si le rapport d'expertise vous est favorable, alors vous pourrez aller au Tribunal compétent pour intenter une action au civil contre votre vendeur au titre de la garantie légale contre les vices cachés.
Sachez que cette procédure est longue, incertaine, et qu'au final, si le juge saisi ne vous suit pas, il pourra vous condamner aux dépens à rembourser au vendeur tous les frais que la procédure lui aura engendrés. Par contre, si vous gagnez, ca sera l'inverse.
Bon courage

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

3 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.