abandon des droit paternel

Publié le 22/12/2010 Vu 2655 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

20/12/2010 18:52

bonjour, mon ami a flirté avec une fille et l'a mise enceinte, il ne souhaite pas reconnaitre cet enfant, seulement elle, elle veux qu'il le reconnaisse afin de l'obliger a verser une pension alimentaire ainsi que faire porter son nom de père a cet enfant !!! y a t il un document légal pour l'abandon des droits paternel ?????

20/12/2010 19:41

Bonsoir,

Si votre ami ne reconnaît pas cet enfant, la mère pourra engager une procédure afin que sa paternité soit reconnue.
C'est donc à la mère de faire les démarches jusqu'à la majorité de l'enfant, ensuite c'est l'enfant qui peut faire ses démarches jusqu'à l'âge de 28 ans.

Il est certain que si la mère engage un procédure, votre ami se trouvera dans l'obligation de verser une pension alimentaire.

y a t il un document légal pour l'abandon des droits paternel

ABSOLUMENT PAS.

Votre ami est responsable de cette situation, qu'il en assume les conséquences.
__________________________
"Le bonheur est un mot abstrait, composé de quelques idées
de plaisir..."

Voltaire

21/12/2010 21:52

un flirt ne met pas une femme enceinte, seule une relation sexuelle peut le faire. Votre ami a quel age, pour ne pas connaitre la différence ?

La mère ne peut pas contraindre à ce que l'enfant porte le nom du père : l'enfant portera le nom du premier des parents qui le reconnait. Or la mère reconnait d'office l'enfant en accouchant. Donc si des parents ne sont pas mariés, que le père reconnait l'enfant après la naissance et que les parents ne font pas une démarche conjointe, l'enfant porte le nom de la mère

Concernant l'action en établissement judiciaire de filiation, le présumé père ne peut être contraint à effectuer le prélèvement biologique en vue d'analyse génétique de paternité. S'il refuse et si la mère ne présente aucun autre élément probant sur sa paternité, la filiation ne sera pas établie, pas contre, il sera condamné à payer une pension alimentaire (donc aucun droit sur l'enfant, aucun droit de le voir même, mais obligation de payer dans les mêmes conditions d'une paternité reconnue).

Après c'est un problème de moralité et d'éthique, selon que c'est une bonne personne ou un salaud.

22/12/2010 10:02

Bonjour Pasetso,

Et vous, en tant que nouvel amie de ce Monsieur, que pensez vous de son attitude ?

Les LOIS ne sont pas là pour régler Tous les problèmes qui peuvent survenir dans une vie.

Cdlt

22/12/2010 10:26

Et vous, en tant que nouvel amie de ce Monsieur, que pensez vous de son attitude ?
Si elle pose ces questions c'est que c'est une naïve crédule sans aucune expérience de la vie, qui s'imagine qu'avec elle ça sera différent. Salaud un jour, salaud toujours

Si dure dure pour les autres, dur dur a été pour vous...

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

2 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.