Delit de fuite dont je ne suis pas conscient

Publié le 22/04/2010 Vu 13037 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

15/04/2010 21:11

Bonjour, je reviens aujourd'hui du commissariat ou j'etais convoqué pour delit de fuite.
Voici les faits : Je suis accusé dimanche dernier a 13H50, d'avoir été percuté lorsque je me rabatais sur le peripherique de paris par un scooter qui c'est renversé en tapant avec sa roue, l'arriere de mon vehicule.
Aucun blessé ils ont pu repartir; apres avoir vu son medecin le conducteur est en arret 15 jours,il a decide de porter plainte.
Un temoin (un autre deux roues) indique m'avoir rattrapé et parler au niveau de ma fenetre conducteur en disant qu'il avait noté ma plaque et que je devais me stopper.
Ce jour j'etais bien sur le peripherique je rentrais du travail et a cette heure je suis bien a cet endroit.
alors bien que je ne me soit absolument pas appercu qu'on m'avait percuté, je ne peu nier ma presence sur les lieux et comme ils ont relevé ma plaque...il est du coup probable que je sois en cause mais sans le savoir jusqu'a present.
En ce qui concerne le temoin, il est certain que comme tous les jours des deux roues m'aient fait des signes de la main pour me demander de me decaler ou me remercier de m'etre ecarté.Ce qui est sure c'est que je n'ai jamais discuté avec un deux roues et encore moin un deux roues me demandant de m'arreter.

Ainsi c'est ce que j'ai dit au brigadier qui m'a interroger ce matin. Il m'a dit qu'il me contacterait la semaine prochaine apres avoir revu les temoins, et qu'il y aurait confrontation.
Je vous demande votre avis car je suis completement deboussolé et je ne sais quoi pensé, j'ai vu que les peines étaient lourde prison amende et 6 point de moins sur le permis alors que je suis jeune conducteur.

Je voudrais savoir quelle demarche je dois faire ou si je dois juste etre patient.
De plus, les six points en moins veulent dire plus de permis pour finalement un delit dont je n'ai pas eu conscience.
Comment cela peut il se passer vais je etre interdit de passer le permis pendant cinq ans alors qu'il m'est indispensable pour aller travailler?
Etant ancien gendarme et avant tout humain, si j'avais eu conscience d'avoir causé un accident je me serais arrété, mais je sais pas comment faire pour prouver ma bonne foi.
Je n'ai rien percu du tout aucun choc aucun klaxon et je n'ai jamais discuté avec un motard me demandant de m'arreter!
MErci de m'avoir lu et pour vos conseils sur ce que je dois faire et ce que je risque.
comment dois je agir lors de la confrontation, dois je y aller seul et faire face aux trois accusateurs?

Modérateur

16/04/2010 09:14

Bonjour, le délit de fuite est constitué quand vous avez eu conscience d'être impliqué dans un accident et que vous ne vous arrêtez pas pour vous faire connnaître. Or là, vous dites ne pas avoir eu conscience de cet accident. Mauvais point pour vous, le soit disant témoin qui prétend vous avez parlé et vous avoir demandé de vous arrêter. Il y en a forcément un des deux, de vous ou de lui, qui ment...Avec ce témoin, vous êtes quand même "mal barré"...Je serais vous, je verrais avec mon assurance si je bénéficie dans mon contrat de la protection juridique et je la contacterai. Si le Procureur décide d'engager des poursuites à votre encontre sur ce motif là, il sera bon de prévoir un avocat...

16/04/2010 09:52

merci de votre reponse.
Comme je ne suis pas conscient du delit de fuite il n'y a aps delit de fuite c deja bon a savoir.
En ce qui concerne le temoin je trouve ca facile de sa part tous les motards font des signes sur la route a aucun moment j'ai discuté avec un motard sur le peripherique!!
Je vais rester sur ma version, je trouve ca facile d'etre accusé de fuite, si l'on voulait m'arreter on aurait pu me faire des appels de phare klaxonner ou se mettre devant moi pour me faire arreter mon vehicule, non?

Modérateur

16/04/2010 13:32

Je reste sur ma ligne de conseil: attendez de voir si le Procureur vous poursuit! Si c'est le cas, le fait que vous déclariez ne pas avoir eu connaissance de l'accident sera contradictoire avec le ou les éventuels témoignages amenés par la partie adverse. Un avocat sera le bienvenue pour vous je pense...

22/04/2010 15:13

Bon j'ai ma date de confrontation! le 06 MAI
je ne trouve aucun forum ou est expliqué comment se passe une confrontation, ce qu'il va m'etre demandé et comment je dois reagir!
J'entend bien faire comprendre que je n'ai rien vu ni senti (car a priori il y a eu un choc a l'arriere de ma voiture bien qu'il n'y est aucune trace...) et j'ai hate de voir la tete de ce psedo temoin en scooter qui m'aurait coursé ratrappé et demandé de m'arreter!!!
Je n'ai pour le moment contacté personne ni assurance ( je n'ai aucun choc pas meme une rayure)ni avocat.

Modérateur

22/04/2010 15:30

Il faudra répondre calmement, sans vous énerver, en invitant les agents à aller constater que votre voiture ne présente aucune trace de choc à l'arrière ni de réparations récentes. Et puis dire la vérité, à savoir que vous n'avez été heurté par personne, ou que si c'est le cas, vous n'en avez pas eu conscience, et que personne ne vous a demandé de vous arrêter!!

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

56 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.