Dette inexistante, rachat de créance et recouvrement

Publié le 10/08/2022 Vu 1596 fois 7 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

25/03/2022 20:06

Bonjour,

Il y a quelques mois, j'ai reçu une lettre de la part de Cabot Financial France Leur première lettre commençait de cette manière:
"À ce jour et malgré nos précédentes relances, vous n'avez toujours pas régularisé votre dette de 3368,59 euros... Sans régularisation ou accord sur le paiement de votre dette, nous engagerons des démarches auprès du Tribunal compétent pour l'obtention d'un titre exécutoire."

Dans la même enveloppe, une autre lettre indiquant que "la société BNP PARIBAS Personal Finance a cédé à la société CABOT Securitisation Europe Limited un portefeuille de créances, etc.."
Je n'ai jamais ouvert de compte chez BNP Paribas, et je n'ai jamais pris de crédit nulle part. M'inquiétant, j'ai effectué une demande à la Banque de France afin de vérifier si j'étais fiché ou si j'avais des crédits impayés à mon nom en cas d'usurpation d'identité. J'ai eu la confirmation que je n'étais pas fiché chez eux donc j'ai laissé couler les lettres sans y répondre.

Un ou deux courriers plus tard, ils m'envoient une lettre similaire indiquant que j'étais fiché à la Banque de France pour cette dette. J'ai donc fait une deuxième demande pour vérifier si je m'étais fait ficher entre temps, mais j'ai reçu la confirmation directement de la Banque de France que ce n'était pas le cas.

Leur dernière lettre, envoyée en recommandé, est une mise en demeure de la part de la société Cabot Financial France. "En l'absence de réaction de votre part dans un délai de 8 jours [...] une action judiciaire sera diligentée à votre encontre en vue du recouvrement forcé de cette créance dont les frais seront à votre charge."
Je leur ai envoyé un mail pour leur dire qu'ils se trompaient et que j'ai reçu la confirmation directement de la Banque de France que je n'étais pas fiché.
Leur réponse :
"Nous vous invitons à nous contacter par téléphone au 09.70.26.70.43 afin de trouver une solution adaptée et personnalisée à votre situation. Sans retour de votre part concernant la régularisation de cette dette, la procédure suivra son cours et votre dossier sera transmis à notre réseau judiciaire."

En vérifiant sur Google, les divers numéros de téléphone donnés sur leurs lettres puent le harcèlement et l'arnaque à plein nez.
Qu'est-ce que je peux ou dois faire dans cette situation? Les ignorer?

Merci d'avance.

Mise à jour 28/07/2022:

Voilà, après quelques mois de tranquillité, je pensais qu'ils avaient laissé tomber.
Mais j'ai reçu hier une signification d'ordonnance d'injonction de payer. J'ai également vu sur le site du service public que je pouvais envoyer une "Opposition à une injonction de payer" au tribunal qui a rendu la décision.
Quelle est la suite? Vais-je devoir me présenter au tribunal en personne?
Dernière modification : 28/07/2022 - par Fredd38

25/03/2022 20:16

Bonjour,



je vous propose de conserver précieusement les différents courriers émanant de cette officine et d'écrire au procureur de la République pour harcèlement moral. Tous éléments matériels serviront de preuve.

https://www.legifrance.gouv.fr/codes/article_lc/LEGIARTI000037289658/#

Sur la procédure de la plainte pénale :

https://www.legavox.fr/blog/jerome-chambron/plainte-penale-victime-presumee-plaignant-27446.htm
__________________________
Le Droit vient en aide à ceux qui sont vigilants.

De la discussion jaillit la lumière.

La dialectique est annonciatrice d'une ingénierie juridique au service du beau droit.

Superviseur

25/03/2022 21:43

Bonsoir

Pourquoi questionner la BDF et vous inquiéter si vous n'avez jamais souscrit aucun crédit nulle part.

C'est ce qu'il faut leur répondre !

Si vous avez contracté un prêt quelque part et que vous n'avez pas paye, vous avez compris je pense que dans ce genre de litige, aucune saisie ne peut se faire sans l'intervention préalable du Tribunal...
La société de crédit (appartenant à la banque que vous citez) a peut-être laisse passer trop de temps pour pouvoir agir en justice (forclusion).
Pouvez vous indiquer des dates svp?
__________________________
Notre information doit être claire et objective. La règle est le non jugement car chaque visiteur a droit au respect. Un avis différent peut s'exprimer sans critique ou incrimination, tout post contrevenant pourra être effacé...

25/03/2022 22:04

J'ai reçu leur première lettre fin janvier.

La seule date indiquée sur la lettre est celle du "5 juillet 2021, la société BNP... a cédé à la société CABOT... un portefeuille de créances".
Aucun autre détail ni information concernant la dette elle-même.


Ils indiquent également qu'à défaut de paiement, ils engageront des "démarches auprès du tribunal compétent pour l'obtention d'un titre exécutoire", qu'est-ce que ça veut dire? Peuvent-ils vraiment faire quelque chose de concret ?

Je n'ai jamais souscrit de crédit nulle part, mais j'ai eu peur que quelqu'un ait usurpé mon identité pour obtenir un crédit d'une manière ou d'une autre, d'où ma demande à la BdF.

Donc je peux simplement leur répéter qu'ils se trompent ou les ignorer?

26/03/2022 13:57

Bonjour,



attendez et voyez si ils vous assignent en justice.

Sans jugement ils ne peuvent rien faire contre vous hormis vous harceler.
__________________________
Le Droit vient en aide à ceux qui sont vigilants.

De la discussion jaillit la lumière.

La dialectique est annonciatrice d'une ingénierie juridique au service du beau droit.

26/03/2022 15:20

Bonjour,

A ce stade c'est de l'arnaque .
Gardez précieusement tous les courriers .Vous envoyez un recommandé AR les mettant en demeure de cesser tout harcèlement et toutes menaces à votre égard ,immédiatement à réception de votre courrier.Faute de quoi vous déposerez plainte auprès de procureur de la république et signalerez leur attitude à la DGCCRF

je mets un lien qui peut interesser beaucoup de lecteur ,c'est au sujet des injonction de payer et comment réagir en cas d'injonction de payer .

https://blogavocat.fr/space/jean-claude.guillard/content/injonction-de-payer--le-piege_4d74d4ab-6609-434f-8a08-42162b7e0885?page=11

Cordialement

28/07/2022 12:09

Voilà, apres quelques mois de tranquilité, je pensais qu'ils avaient laissé tomber.
J'ai recu hier une signification d'ordonnance d'injonction de payer.
Merci pour le lien ci-dessus, je vais y jeter un oeil et agir dans le mois.

J'ai également vu sur le site du service public que je pouvais envoyer une "Opposition à une injonction de payer" au tribunal qui a rendu la décision.
Quelle est la suite? Devrais-je me présenter au tribunal en personne?

28/07/2022 13:53

Bonjour,

Il aurait mieux valu contacter l'organisme pour mettre les choses au clair sans arriver à cette extrémité qui vous oblige à formuler une opposition à l'ordonnance d'injonction de payer devant le Juge qui l'a délivrée...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KHEMIS

Droit de la conso.

59 avis

Me. CARNAZZA

Droit de la conso.

7 avis