Intoxication probable à l'eau

Publié le 08/08/2010 Vu 959 fois 9 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

02/08/2010 17:47

Bonjour,

Je suis saisonnière dans un château médocain (

vendanges vertes d'un mois ) .
Au bout de la première semaine de travail (1er Juillet) tout

mon groupe ou presque (comprenant une vingtaine de

personnes) est victime de mêmes symptombes (diahrrées

aigues, vomissements, mal de ventre, vertiges..) ainsi que

de nombreuses autres personnes du château.

Ce phènomène se renouvelle plusieurs fois avec toujours

les mêmes symptomes. Les reponsables du château

accusent donc une épidémie. Or aucun membres des

familles de travailleurs ne semble être touché ..

Toutefois il faut noter qu'au même moment, existe, dans le

village d'à côté, des problèmes d'eau contaminée avec

dépôt de plainte contre la société distributrice.. Tout cela ne

pouvant pas être inconnu au château, qui fournit

"généreusement" de l'eau dans des gobelets quelques peu

souillés (un par vendangeur pour le mois, avec prénom

dessus, entreposés dans une boite à la poussière et

autres, dans un camion ..).

Malade durant 3 jours et ne pouvant récupérer les heures

pour des raisons évidentes de transport (étudiante je n'ai

pas encore le permis)on me menace, en plus des heures

payées perdues, de ne pas m'octroyer la prime alors même

qu'il s'agit d'une raison de santé qui aurait pu être évitée, si

de l'eau en bouteille et des avertissements quant à des

risques sanitaires probables avaient été délivrés. (Qu'il

s'agissent de l'eau ou des conditions sanitaire si c'est une

épidemie .. ).

Pourriez vous me dire si j'ai quelques chances de voir mes

soins médicaux remboursés ou quelques moyens de

pouvoir contester les jours non payés ou la non-attribution

de ma prime ?

Merci d'avance

02/08/2010 18:23

Je ne comprends pas : l'assurance-maladie n'a pas payé les soins médicaux ? Vous n'avez pas eu un arrêt de travail ?

Commencez par prévenir l'inspection du travail et voir ce qu'ils vous disent. Je dirais aussi de voir avec votre syndicat (mais je suppose que vous n'êtes pas syndiqué, vous comprenez maintenant que c'est une erreur de ne pas se syndiquer)

02/08/2010 19:00

Et bien n'ayant que 18 ans depuis cette année, n'étant qu'à ma première année d'étude supérieure, non je ne suis pas syndiquée ..

Je n'ai pas eu d'arrêt de travail, car aucun justificatif n'etait demandé face à la masse de travailleurs malades.

Les soins ne m'ont pas été totalement remboursés car il ne s'agissait pas de mon medecin traitant (70km de mon domicile saisonnier) et plusieurs médicaments n'étaient pas pris en charge par la sécurité sociale.

06/08/2010 19:53

Si vous n'avez eu aucun arrêt de travail, ça va être difficile de justifier de votre absence.

Si vous avez été soigné par votre médecin traitant, l'assurance-maladie a remboursé le TR et éventuellement votre mutuelle le TM. Vous devriez exiger de votre médecin de ne pas vous prescrire des médicaments non remboursables.

06/08/2010 21:36

Je pense que vous avez mal lu le messaage de MarieS33600.

"Les soins ne m'ont pas été totalement remboursés car il ne s'agissait pas de mon medecin traitant (70km de mon domicile saisonnier) et plusieurs médicaments n'étaient pas pris en charge par la sécurité sociale."

Quant aux médicaments non remboursés, il ne faut pas oublier que désormais de très nombreux médicaments ne sont plus remboursés et n'ont pas leur équivalence en médicaments remboursables.

06/08/2010 22:14

Etonnament quand on dit en face à un médecin qu'on ne veut pas de médicament non remboursable car sinon, de toute façon, on n'a pas les moyens de les acheter, il vous trouve des médicaments équivalents remboursables.

06/08/2010 22:46

Je suis désolée de vous contredire, mais la semaine dernière il m'a fallu des médicaments pour la circulation du sang,or aucun des médicaments qu'il me fallait n'était maintenant remboursé et il n'y avait pas d'équivalence.
Et c'était mon médecin traitant.

07/08/2010 10:13

Effectivement j'ai aussi demandé une équivalence ( 10 € une petite boite ) mais il n'y avait rien pour ce traitement ...

En tout cas je vous remercie tout de même à tous les deux pour vos réponses.

Apres être de nouveau tombée malade, je me suis renseignée en Mairie. Celle ci a déjà porté plainte contre la société qui fournie l'eau censée être potable ..
Pour ce qui est du château, il n'y a pas vraiment de recours, celui ci n'étant pas censé savoir que l'eau était contaminée ... malgré les nombreux malades ( donc aucun dispositif sanitaire de prévention en place malgré les suspicions .. )
Aucun de mes jours de maladie ne me fût donc payé.

07/08/2010 11:05

Bonjour Marie,

Votre travail saisonnier est-il déclaré ?
Parce que très souvent ce n'est pas le cas avec ce genre de travail.

08/08/2010 13:01

Ah oui oui ! Il était déclaré ! C'est un chateau trés connu et je pense qu'ils ne souhaitent pas avoir de problèmes avec ça ..

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

56 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.