Taxes foncières et d'habitations

Publié le 10/05/2020 Vu 285 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

09/05/2020 11:47

Bonjour,

J'aimerais savoir s'il serait envisageable de demander une réduction des taxes foncières et habitations pour les résidences secondaires vu l'interdiction d'accès et de jouissance des 2 mois de confinement

Cordialement.

Ph.G

09/05/2020 11:58

Bonjour,

Ce que vous pouvez envisager est d'obtenir une subvention du Père Noël.

Superviseur

09/05/2020 22:19

Bonjour
Quel lien faites vous entre une pandémie dramatique et vos impôts ?
Si c'est une plaisanterie, elle est de mauvais goût
__________________________
Amabilité et respect des avis de chacun= forums agréables... prenez soin de vous et des vôtres.

Modérateur

10/05/2020 10:48

bjr,

la réponse à votre question est oui, car il est toujours envisageable de demander n'importe quoi.

ce qui serait intéressant c'est de savoir s'il est envisageable que l'état réponde favorablement à votre demande.

et la, j'ai un doute....

surtout que suite à la pandémie, les finances publiques vont être dans un triste état et qu'il est douteux que l'état fasse des cadeaux fiscaux aux propriétaires de résidences secondaires, il y a sans doute des personnes plus dans le besoin que les propriétaires de résidences secondaires qui n'ont pas pu les utiliser pendant le confinement.

par contre, l'état pourrait avoir l'idée de taxer plus fortement les propriétaires de résidences secondaires pour récupérer un peu d'argent.

si la pandémie est reconnue comme un cas de force majeure, elle s'applique à tous y compris à l'état qui a pris la décision du confinement.

salutations

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HABA

Droit de la conso.

0 avis

Me. KHEMIS

Droit de la conso.

54 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.