Vente d'un véhicule d'occasion

Publié le 14/05/2009 Vu 1173 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

14/05/2009 10:01

Bonjour,

Je suis artisan, j'ai une entreprise en nom propre et j'ai au début de ce moi vendu mon véhicule (acheté neuf il y a 4 ans) à un particulier,
Lors de la vente, je l'ai laissé inspecter le véhicule à sa guise, j'ai fait le tour du quartier avec lui (j'ai conduit à l'aller , lui au retour)
Il a accepté de m'acheter le véhicule.
Je lui ai fournit le CT (datant de 2 mois) dans lequel il est indiqué qu'il n'y a pas de défaut à corriger avec contre-visite.
Il y a quelques jours de cela, il me contacte pour m'indiquer qu'il a constaté des anomalies :
de la rouille par endroit, + je cite : "la tole de la porte se découpe aux fixations de la serrure". Mais aussi, un soufflet de cardan craqué il ajoute même que selon lui cela s'est produit avant la vente (il donne des détails techniques)
Je lui ai dit que je n'étais pas au courant de ces défauts, que je n'avais pas cherché à lui dissimuler quoi que ce soit (ce qui est vrai), mais (et je me met à sa place) il est devenu suspicieux.
Pour l'instant, il ne demande rien de précis, (je crois qu'il attend ma réaction) Il s'est contenté de me dire je cite: "pour la tôle de porte, à vous de voir" et il m'indique qu'il va acheter le soufflet de cardan et l'installer lui-même.
Je ne sais que lui répondre ...
Que dois-je faire ? Qu'est-il en droit d'exiger de moi ?
Je vous remercie de vos commentaires, sachant que je dois le recontacter dans l'apres-midi.


Merci d'avance

14/05/2009 22:10

Cotrian, bonsoir

S'il commence déjà...

Pour la porte, il ne peut pas vous accuser de "vice caché", la rouille devait être apparente et bien visible.
Le CT datant de 2 mois, le cardan devait être indiqué ainsi que la corrosion sur la porte.
Dans l'immédiat, il n'a rien contre vous.
Je ne sais que vous conseiller, vous pouvez reprendre la voiture et lui rendre son chèque, ou laisser tomber et attendre.

Bien à vous.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la conso.

1426 avis

249 € Consulter
Me. DRAY

Droit de la conso.

400 avis

150 € Consulter