Mandataire automobile en statut Auto-Entrepreneur?

Publié le 21/01/2012 Vu 22304 fois 6 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

26/09/2009 23:02

J'envisage de devenir auto-entrepreneur. Mon activité serait la suivante: trouver des vehicules d'occasion dans la CEE et les ramener en France pour le compte d'un acheteur, puis effectuer les demarches administratives à sa place. L'achat du vehicule à l'etranger et tous les frais liés à l'immatriculation seraient à la charge de l'acheteur, et moi en tant qu'autoentrepreneur je facturerai une prestation de service que l'on pourrait intituler "Conseil en Importation". Est-ce que c'est envisageable? puis-je faire l'intermediaire dans l'achat de la voiture (payer avec l'argent de l'acheteur) sans facturer moi-meme l'ensemble des frais?

merci d'avance pour vos reponses à cette question un peu compliquée!

28/09/2009 10:05

Bonjour

L'activité que vous évoquez n'a rien de nouveau. Elle existe depuis de nombreuses années sous le terme de "mandataire automobile" ou encore "courtier automobile" et non pas "conseil en importation" qui ne correspond pas à ce que vous voulez faire.

Il est important dans votre activité envisagée que vous restiez sur la règle du mandat et ne pas intervenir dans le paiement du prix au risque d'être assimilé à un professionnel de l'automobile dont les conséquences peuvent être importantes (notamment en matière de vices cachés entrainant la résolution de la vente)

Veillez bien à calculer correctement votre prévisionnel : en effet, en tant qu'auto-entrepreneur vous serez plafonné à 32 000 euros de chiffres d'affaires auquel il faudra déduire environ 22 % de charges (cotisations retraite etc...) + les impôts sur le chiffre d'affaires réalisé + les frais engendrés par votre activité.

Ces frais ne sont pas anodins car l'activité que vous souhaitez exercer nécessite parfois des frais de déplacement importants notamment pour aller chercher les véhicules.

N'oubliez pas également de souscrire une assurance RC professionnelle voire une Protection Juridique Professionnelle car dans ce domaine d'activité les litiges sont fréquents.

En effet, en tant que mandataire, vous avez un devoir de conseil et d'information important sur la nature du véhicule vendu.

Si vous vous lancez dans cette activité, pensez à bien sécuriser vos documents contractuels.

Nous pouvons vous assister dans ce domaine si vous le souhaitez (nous contacter par le biais de nos coordonnées situées sur notre blog - cliquez sur 'mon blog').

Bien Cordialement

Lex Consulting

05/10/2009 15:11

Bonjour
il me semblait qu'avec le statut auto entrepreneur on pouvait allé jusqu'à un CA de 80000 euros?n'es ce pas le cas?32000 euros c'est vraiment faible il suffit de vendre 4 voitures à 8000 euros pour atteindre le CA annuel?comment en vivre?

05/10/2009 16:29

Bonjour

le statut d'auto-entrepreneur prévoit deux types de chiffre d'affaires :

- 32 000 euros pour les prestations intellectuelles, intermédiaires, consultants
- 80 000 euros pour les activités de négoce, d'achat et de revente de marchandises.

A noter que les deux types d'activités peuvent se cumuler en distinguant les chiffres d'affaires.

Dans la demande initiale de GCAB il était précisé "l'achat du vehicule à l'etranger et tous les frais liés à l'immatriculation seraient à la charge de l'acheteur, et moi en tant qu'autoentrepreneur je facturerai une prestation de service".

Par conséquent ce n'est pas GCAB qui achète et qui revend (dans ce cas il serait limité à 80 000 euros de chiffre d'affaires mais avec une responsabilité très importante puisque il serait considéré comme professionnel de l'automobile).

Par contre en tant que "mandataire automobile" il ne touche qu'une commission.

Prenons l'exemple d'une commission de 15 % sur la vente d'un véhicule qui vaut 8000 euros. Votre commission est de 1200 euros.
C'est cette commission qui représente votre chiffre d'affaires et rentre dans le cumul de celui-ci jusqu'au total de 32 000 euros.

Dans votre message vous dites "il suffit de vendre 4 voitures à 8000 euros pour atteindre le CA annuel" : cela suppose que vous vous positionnez non plus en tant qu'intermédiaire mais en tant que vendeur de véhicule.

Par contre rien ne vous empêche de cumuler les deux activités afin de cumuler les deux chiffres d'affaires mais attention, en tant que professionnel de l'automobile (achat-revente) votre responsabilité est plus importante d'où une obligation d'assurance (RC avant et après livraison) relativement onéreuse.

Même en statut d'auto-entrepreneur, si les démarches d'inscription sont facilitées, il n'en demeure pas moins qu'il ne faut pas sous-estimer les conséquences d'une micro-entreprise

Bien cordialement

Lex Consulting

15/10/2009 17:18

Merci pour les infos je vous tiendrais au courant de l'évolution

18/08/2010 09:35

Bonjour davidBU, qu'en est-il de votre projet ? Avez-vous trouvé toutes les informations dont vous aviez besoin pour démarrer votre projet de "mandataire auto".
__________________________
Fondateur du site CompareMandataire.fr - Voiture neuve moins chère avec un mandataire auto

21/01/2012 15:15

David, quel est le statut actuel de votre projet ? L'avez-vous concrétisé et avez vous finalement opté pour le statut auto-entrepreneur ou une autre forme d'entreprise ?
__________________________
Auto Entrepreneur : Toutes les infos de références

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CARETTO

Droit des entreprises

123 avis

Me. SAINT-FELIX

Droit des entreprises

4 avis