Quel statut pour creer mon emploi de traductrice/enseignante

Publié le 15/11/2018 Vu 437 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

13/11/2018 19:31

Bonjour

Apres un retour de l'etranger et un statut social completement bancal et precaire, j'envisage de creer mon emploi dans les activites que j'exerce actuellement a titre souvent benevole. Je me demande quel serait le meillleur statut pour mon activite :

- Traduction et interpretariat pour une langue asiatique rare. Le marche est tout petit mais j'ai quelques organisations interessees (celles avec lesquelles je travaille deja) pour environ 15-20h regulieres par mois

- Enseignement de cette meme langue, en cours individuels prives, a domicile ou a distance, ou petites classes lors de petits stages intensifs, par ex, une fois par mois ou tous les 2 mois. Cela ferait, pour demarrer, une activite d'environ 20-30h regulieres par mois (+ preparation des cours, rajouter 15% soit 3-4 h par mois)

- A l'occasion (1 a 3 fois par an, si tout va bien), des missions speciales : traductions d'ouvrage consequents, accompagnement de voyages organises, missions de mediation culturelle sur des projets. Ce genre de mission devrait m'occuper a temps plein, pendant plsieurs semaines ou mois d'affilees, mais de maniere tres episodique et discontinue.

En bref, mon activite m'occuperait globalement plutot a temps partiel, avec parfois des periodes a temps plein.

Pourriez-vous me suggerer une forme juridique ideale ? Pour le moment je suis officiellement sans activite, inscrite a Pole Emploi depuis peu. J'envisage d'etre auto-entrepreneur mais je ne suis pas sure que cela soit la bonne formule.

Merci !

13/11/2018 22:22

bonjour,
il faut mettre des chiffres derrière vos idées pour choisir le bon statut.
pour une activité de traduction, les frais sont faibles donc payer des charges sociales sur son CA (auto-entrepreneur) ne pose pas de problèmes.
pour les cours, si vous devez vous déplacer loin pour les donner, vous pouvez facturer des frais de déplacement en plus du montant du cours, mais vous devrez payer les charges sociales sur la totalité de la somme en auto-entrepreneur, alors qu'au réel, vous payerez vos charges sociales sur votre résultat réel (en gros seulement le cours - les charges sociales).
pour les stages, cela peut aussi coincer en auto-entreprise si vous encaissez la totalité du séjour et devez payer l'hébergement à un tiers. si vous encaissez 100, payez 80 à des tiers et 22 de charges sociales, vous avez perdu de l'argent.

14/11/2018 02:06

Merci beaucoup, Tomrif, pour toutes ces remarques.

Pour les cours, je pense surtout en faire a distance, genre Skype ou telephone.

En auto-entrepneur, je ne peux pas faire apparaitre le deplacement a part dans ma compta ?

Ca veut dire quoi "au reel" ? ca correspond a quel type de statut ?

Pour les stages, je pense plutot a un partenariat avec des structures associatives amies, qui font de l'action culturelle en lien avec la langue et la civilisation que je partage. Mes stages seraient un bonus pour elles, qui me connaissent deja, ce qui fait qu'elles ne me laisseraient pas perdre de l'argent.

Mais je vois qu'il faut que le projet soit plus concret.

Egalement, je pourrais faire des conferences ici ou la, a l'occasion et a la demande (il existe une petite demande). Quelle est le meilleur statut pour les conferenciers ?

Je n'y connais vraiment rien, mais a Pole Emploi on a pas su me repondre et ce jour, on m'a conseillee d'aller me renseigner a la Chambre de Commerce (a 70 km de chez moi), mais je ne suis pas sure que mon activite releve de la Chambre de Commerce.

je ne sais pas de quel type de secteur je releve. Parmi les codes, il me semble que "autre enseignement" est celui qui correspondrait le mieux. Qu4en pensez-vous?

15/11/2018 21:51

Est-ce que je pourrais demander a ces associations culturelles amies de m'aider a creer une association de loi 1901? Certains de leur membres pourraient devenir les adminstrateurs de cette nouvelle association, qui me recruterait. Est-ce un montage possible et interessant ?

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CARETTO

Droit des entreprises

123 avis

Me. HABA

Droit des entreprises

3 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.