Si l'engagement du procès aide à renouveler carte séjour

Publié le 14/11/2019 Vu 866 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

14/11/2019 08:31

Suite à une fausse accusation de mon ex-femme, j'ai passé 31 heures au commissariat car il fallait attendre la certificat médical ( Sans ITT ) , mais comme j'ai avoué d'avoir mis un coup de pied au téléphone qu'elle le dirigé vers moi pour entendre Les insultes de sa sœur pour me provoquer une situation de violence. Malheureusement le procureur ma ordonné d'exécution d'un stage de 9 heures comme auteur de violence conjugale.

1) question : est ce que si je n'exécute pas le stage pour ouvrir un procès va aider mon ex-femme dans ses démarches, sachant que c'est la première renouvellement dû carte séjour valable jusqu'au février 2020.

2) que je dois faire de mon côté au niveau administratif.

Je vous remercie d'avance.

14/11/2019 09:48

bonjour

votre "affaire" est indépendante de celle de la demande de renouvellement de carte de séjour de votre ex femme donc que vous exécutiez ou non votre stage n'aura d'influence que pour vous...et votre avenir

Modérateur

14/11/2019 09:51

bonjour,

1) si vous n'exécutez pas ce que vous a demandé le procureur, cela ne sera pas un élément favorable pour vous donc favorable pour votre ex.

2) je ne comprend pas bien votre question, vous n'avez rien d'autre à faire que ce que vous demande le procureur, quel rapport avec votre titre de séjour ,

Salutations

14/11/2019 10:54

pardon je n'ai pas bien compris finalement de quel titre de séjour il s'agit: celui de R Br ou celui de son ex?

14/11/2019 18:35

Merci infiniment,
Se que je souhaite par l'ouverture de procès, c'est de montrer que mon ex-femme à participer au contournement de la part de ça sœur en me dirigent le portable vers moi,
Pour que mon ex-femme peux renouveler son titre de séjour obtenu par regroupement familial car je viens d'apprendre dans le cas de séparation lié au violence l'administration ne pourra pas refuser la renouvellement.
Ainsi au procès verbal de la composition parle exercé volontairement des violence, car avec l'enregistremen c'est noir sur blanc que j'étais poussé.

14/11/2019 18:40

vous pensez dire au tribunal ,si il y a procés ,que vous avez donné un coup de pied (acte de violence) contre le téléphone car on vous a provoqué par des paroles.....vous jouez au poker là ... car on peut vous répondre que vous devez vous controler face à des provocations verbales ... la violence physique ne doit pas répondre à la violence verbale .... sinon vous allez vous battre contre tous ceux qui vous regardent de travers ou vous parlent mal dans la rue ou dans votre domicile.....

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit des étrangers

2651 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit des étrangers

1426 avis

249 € Consulter