Forcer vente et visites maison commune après un divorce

Publié le Vu 91 fois 1 Par Pelican69
18/01/2019 18:32

Bonjour,

Mon divorce a été prononcé le 1er mars 2018. Le juge a ordonné la liquidation des biens à l'amiable.
Mon ex-conjoint a la jouissance de la maison commune et prend à sa charge le prêt immobilier.
Cette situation dure depuis notre séparation, en janvier 2016.

Depuis 2016 et encore plus depuis le jugement de mars 2018, je sollicite mon ex-mari pour statuer sur le sort de la maison : la vente ou le rachat de mes parts.
Mais il bloque la situation et ne répond pas.

En octobre 2018, j'ai donc sollicité un notaire pour la liquidation des biens, lequel a envoyé une convocation, mais sans réponse.
Le notaire n'a pas encore fait de relance.

J'ai à nouveau "insisté" auprès de mon ex-mari ces derniers jours, mais il répond "prendre conseil". C'est vague...
Et je perds patience. D'autant plus qu'en étant co-titulaire du prêt immobilier, je ne peux pas contracter de nouveaux prêts et je me retrouve coincée dans mes projets personnels.


Ma question est simple :
Puis-je organiser des visites pour faire estimer la valeur de la maison commune, sans l'accord de Monsieur et en son absence ?

Etant propriétaire, j'ai encore les clés du logement.





Merci de vos réponses

Modérateur

18/01/2019 20:22

bonjour,

si, selon le jugement , votre ex a la jouissance de la maison, vous ne pouvez pas pénétrer dans la maison sans son autorisation, de la même manière qu'un propriétaire ne peut pas pénétrer dans son logement loué.

il pourrait d'ailleurs changer les serrures.

le notaire n'a pas le pouvoir de régler un litige entre ex-époux, seul un juge a ce pouvoir.

je vous conseille de voir votre avocat pour relancer votre ex concernant la vente de votre maison.

salutations

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

6 avis

Me. BERNON

Droit de l'immobilier

78 avis

Me. ABEGG

Droit de l'immobilier

0 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.