Convecteurs enlèves par l’ancien propriétaire

Publié le 13/02/2021 Vu 250 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

13/02/2021 09:10

Bonjour

Nous avons acheté un appartement il y a 2 ans et demi. Ce bien nous a été vendu comme étant chauffé en collectif électrique. Le premier hiver passé, nous nous sommes plains du froid qui y régnait. Le syndic a fait intervenir un technicien, afin de constater nos dires. Il n'a rien trouvé d'anormal, juste que les baies vitrées devraient être changées. Cette année, avec ce grand froid, j'ai pour ainsi dire, 14/15 degrés en permanence et malgré le petit radiateur d'appoint, la température ne bouge pas. Nous payons des charges de l'ordre de 2880€ par an!! Je viens une nouvelle fois de me rapprocher du syndic, qui m'informe que l'immeuble est chauffé à une température hors gel et que les anciens propriétaires seraient partis avec les convecteurs à inertie normalement présents dans tous les appartements. Je suis assez scandalisée d'apprendre cela que maintenant ! Je n'en peux plus tellement il fait froid. L'appartement est mis en vente en ce moment. Que puis-je faire ? Y a t-il prescription afin que je me retourne vers l'ancien propriétaire pour vice caché ? Je vous remercie de m'aider

cordialement

Modérateur

13/02/2021 10:17

bonjour,

les convecteurs étaient-ils mentionnés dans la description du bien vendu ?

en fait, il existe un chauffage de base collectif souvent autour de 12°C , mais le chauffage complétaire pour arriver à 20°C est individuel.

salutations

13/02/2021 14:01

Bonjour,

Si votre vendeur a retiré les ra

13/02/2021 14:01

Bonjour,

Si votre vendeur a retiré les radiateurs à accumulation vous permettant de profiter du chauffage collectif, il y a manquement à l'obligation de délivrance. Vous êtes dans les temps pour exercer un recours à l'encontre du vendeur. Le délai de prescription est de cinq ans.

Il faut informer votre acheteur de la situation. Vous seriez en faute à son égard si vous ne le faisiez pas.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BERNON

Droit de l'immobilier

80 avis

Me. MADIOT

Droit de l'immobilier

13 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.