Pas d’eau chaude ni chauffage

Publié le 29/10/2020 Vu 197 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

29/10/2020 03:51

Bonjour,
Nous habitons un immeuble avec un chauffage collectif. La chaudière alimente en eau chaude (circuit primaire) un équipement secondaire (satellite) dans chaque appartement qui a pour fonction l’eau chaude sanitaire et le chauffage des radiateurs.
Cet équipement satellite étant tombé en panne, nous n’avons plus d’eau chaude ni chauffage mais continuons de payer nos charges.
Nous avons fait venir plusieurs chauffagistes classiques qui ont refusé de faire un devis du fait de la complexité du système collectif.
Nous avons fait appel à des entreprises spécialisées dans le chauffage collectif qui refusent d’intervenir car elles n’ont pas le contrat de maintenance de la chaudière et du circuit primaire.
La société en charge du contrat de maintenance de la chaudière de la copropriété refuse d’intervenir sur le satellite.
Le syndic affirme que le satellite fait partie des partie privative mais impossible de le faire réparer.
Si on lit le descriptif des parties communes, ce satellite directement en contact avec le circuit primaire de la chaudière serait identifié en tant qu’équipement de chauffage.
Ma question : que faire Sachant que ce satellite date de 1992, qu’il ne se fabrique plus et que les pièces détachées ne sont plus produites et qu’en plus je suis obligé d’avoir ce modèle pour des raisons de compatibilité avec le chauffage collectif en place.
En vous remerciant,
Cordialement.

Superviseur

29/10/2020 06:58

Bonjour,

Si vous êtes copropriétaire ou si vous êtes locataire, les solutions diffèrent. Vous êtes copropriétaire ou locataire ?

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

10 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.