litige entre caution et facture EDF

Publié le 01/06/2009 Vu 4737 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

31/05/2009 23:55

bonjour,
je viens de quitter une location après 8mois de présence. Le propriétaire ne veut pas rendre le chèque de caution pour la raison suivante:
- facture EDF impayé

le soucis est que je n'ai jamais reçu aucune facture EDF, que le propriétaire me demande 600euro, ce qui correspond comme par hasard au montant de la caution.

le loyer de 600euro comprend les charges, sauf l'électricité. Sachant que l'électricité est a payé au propriétaire et non directement a EDF puisque c'est le propriétaire qui à déclarer son nom a EDF pour la location et non celui du locataire

Il n'est pas en mesure de me fournir de facture avec une exactitude de ma consommation sur les 8mois.

Après arrêt des disjoncteur de l'appartement, je constate que le compteur tourne toujours et lors de la coupure du disjoncteur du voisin, celui si s'arrête, fort est de constater que nous sommes reliés tout les deux sur ce compteur, comment puis-je connaitre ma consommation dans ce cas là?

en janvier le propriétaire m'a demandé 200euro d'edf pour les 3 premiers mois que j'ai payé. ce qui nous fait une facture EDF de 800euro pour 8mois cela me semble énorme comme facture sachant que j'était seul dans ce logement!!!

donc où sont mes droit face a ce litige??
le chèque de caution peut-il être encaissé pour un problème EDF?
et donc la caution peut-elle être assimilée a un paiement EDF?

merci d'avance de vos réponses. ;-)

01/06/2009 19:15

nameless2, bonjour

Contacter l'ADIL Agence Départementale d'Information sur le Logement
Adresse la plus proche de chez vous
http://www.google.fr/search?rlz=1C1GGLS_frFR318FR318&sourceid=chrome&ie=UTF-8&q=adil+SARTHE

A titre de renseignement (renseignements de l'agent EDF en visite, la semaine dernière) :
EDF pour logement étudiant 18m2 est de +/- 30€/mensuel
Pour 2 personnes, petite maison, entre 50/80€/mensuel
ce qui donne 500€/700€ annuel hiver compris (l'EDF se calcule sur 10 mois)

Je pense que vous vous faites avoir et l'ADIL peut vous aider.

Dans le cas contraire le conciliateur de justice peut vous être d'un grand secours lorsque vous êtes en désaccord avec une personne. C’est un bénévole, nommé par le premier président de la cour d'appel, qui facilite le règlement à l'amiable des conflits entre personnes physiques ou morales. Il est tenu à l'obligation de secret à l'égard des tiers et présente donc toutes les garanties d'impartialité et de discrétion.
Il gère les problèmes de voisinages et évite ainsi les procédures judiciaires. C'est un moyen simple, rapide et souvent efficace pour venir à bout d'un litige et obtenir un accord amiable.
Il tient des permanences dans les mairies, reçoit chaque personne en privé, écoute leurs doléances, se rend sur place au besoin et gère la situation (Les conciliateurs parviennent à gérer à l'amiable, 50% des litiges.)
Le conciliateur de justice peut également être désigné par un juge saisi d'un litige afin de trouver une solution amiable.

Le conciliateur de justice peut intervenir dans de nombreuses affaires parmi lesquelles :
- conflit entre propriétaire et locataire,
- difficulté dans le recouvrement d'une somme d'argent,
...
Pour connaître le lieu et les heures de permanence du conciliateur de justice, adressez-vous à la mairie de votre domicile.
Pour toute information, vous pouvez également vous adresser :
- au service d'accueil et de renseignements du tribunal d'instance,
- au service de consultation gratuite des avocats (renseignez-vous auprès de la mairie, du tribunal d'instance ou de grande instance),
- à la maison de justice et du droit de votre département,

Bon courage à vous.

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

10 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.