Paiements de loyer supendus

Publié le Vu 69 fois 1 Par Carinevichy03
11/09/2019 13:01

Bonjour,

Etant locataire et ayant subi un cambriolage en octobre 2018, ma porte fenêtre a été condamnée en attendant la validation du remplacement par l'assurance du propriétaire, puisque il avait été reconnu que ce cas relevait de l'assurance du propiétaire .

L'agence immobilière n'ayant pas effectué son travail vis-à vis de son assurance, je suis restée dans le noir jusque fin août 2019, quand j'ai quitté ce logement.

Malgrès mes relances, rien n'a jamais été fait et je n'ai donc pas payé mes 2 derniers loyers afin de me rembourser de la gêne occasionnée depuis ce cambriolage. A noter que l'agence a gardé ma caution de 1600€.

Aujourd'hui, l'agence immobilière a saisi un huissier pour se faire payer ces 2 loyers.

Pourquoi le locataire aurait tous les devoirs et le propriétaire, tous les droits ? C'est une injustice flagrante !

Comment puis-je faire valoir mes droits à la régularisation de dommages et intérêts d'une situation subie par mon enfant et moi, pendant 10 mois ?

La lettre de l'huissier de mise en demeure de payer peut-elle être contestée ?

Quelle peut être la suite si je refuse toujours de payer ?

Par avance, je vous remercie pour vos retours.

Carine

Superviseur

11/09/2019 13:05

Bonjour,

Un grand principe en droit : on ne peut pas se faire justice soi-même !

Vous ne pouviez donc pas décider de votre propre chef de vous dédommager sur les loyers.

En l'absence d'un accord avec le bailleur, il vous fallait passer par le tribunal d'instance.

Pour l'instant, c'est bien vous qui êtes en tort de ne pas avoir payé vos loyers...

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

8 avis

Bénéficiez de 20min de consultation offerte avec un avocat. En profiter
Nouveau sur Légavox.fr

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.