Probleme de sécurité electrique .

Publié le Vu 893 fois 1 Par fabien12
25/04/2009 09:52

Bonjour,
J'ai pris au 1er février un appartement en location. Appartement loué par l'intermédiaire d'une agence immobilière .
Il s'agit d'un T1 bis de 50 m2 avec balcon , cave et garage.
Or aujourd'hui au 25 avril je n'ai toujours pas à ma disposition on garage car l'agence n'est pas en mesure de me dire lequel est à moi, la cave est encore remplie avec des affaires du propriétaire m'obligeant a stoker les mienne sur le balcon qui est sujet au mauvais temps et en plus j'apprends que l'appartement n'est pas aux normes électriques en vigueur ; notamment car je n'ai pas de disjoncteur différentiel.
Aujourd'hui je ne comprend pas pourquoi je payerais des loyers pour un bien dont je n'ai pas l'usufruit intégral. Je songe même à me faire rembourser ceux déjà versés car les temps sont trés dur pour moi , et dans mon expérience de vie on paye quand chaque parti rempli ses obligations, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.
Je songe même à quitter ce logement car ça me "saoule" ! Suis -je obligé de respecter le préavis de 3 mois dans ces conditions ?
Aujourd'hui j'aimerai trouver quelqu'un qui puisse m'orienter dans mes démarches afin de pouvoir faire bouger les choses . Par avance merci à ceux qui auront passé un peu de temps à lire ce post et à y répondre.
Fabien

26/04/2009 20:42

fabien12, bonsoir

Un conseil personnel, continuez à payer les loyers puis agissez.

Préavis de location : comment le réduire ?
Réduire le préavis à un mois ? Oui, mais à certaines conditions.
Six cas sont possibles
Le délai est ramené à 1 mois, à condition que le locataire ou l'un des deux co-titulaires du bail (conjoint, ou concubins signataires d'un Pacs,) le justifie et qu'il entre dans l'un des cas suivants :
• La perte involontaire de l'emploi (licenciement) ; départ à la retraite, abandon de poste et démission sont exclus. En revanche, un arrêt récent de la Cour de Cassation a reconnu le préavis réduit aux fins de CDD.
• La mutation professionnelle, quel que soit l'éloignement, peu importe que ce soit loin ou proche, même si elle est demandée par le salarié lui-même. Seuls les salariés sont concernés.
• Le fait de retrouver un emploi après une perte d'emploi. Premiers emplois, c’est non !
• Etre titulaire officiellement de l'allocation du RMI. (article 15-1, alinéa 2 de la loi du 6 juillet 1989, modifié par l’article 14-III de la loi du 21 juillet 1994).
• Avoir plus de 60 ans et jouir d'un état de santé qui réclame un déménagement rapide.
• Etre un étudiant qui vient d'obtenir son premier emploi, (L. n°2002-73 du 17 janvier 2002).

Vous pouvez vous adresser à l'ANIL (Agence Nationale pour l'Information sur le Logement) de votre ville ou encore au Conciliateur de Justice (mairie.)

Bon courage à vous.

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

8 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

7 avis

Me. BERNON

Droit de l'immobilier

78 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.