J'ai rendu les clés il y a 1 mois et toujours pas de rembousement

Publié le 26/10/2015 Vu 624 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

26/10/2015 16:13

Alors voilà ceci fait 18 ans qu'on habiter dans ce logement. Je vous explique cette propriétaire a eu les logements au décès de sa grand-mère
1) On n'a jamais eu de recommandée pour nous dire qu'il y avait un changement de propriétaire
2)Toute les augmentations j'ai jamais eu une lettre en recommandée soit elle la donner a mon mari ou elle mettais dans la boite au lettre
3)On lui a signaler a plusieurs reprise que les murs moisissez on n'a était voir le maire puis il lui a téléphoner madame n'était pas contente donc elle et venu avec un chauffage électrique en disant maintenant sèche le mur
4) Sachant que le chauffage principale était dans la cuisine c'était au fioul car dans les autres pièces il y avait aussi des cheminées mais il était condamnée donc dans les autres pièces on m'était les chauffages électrique en heures creuse.
5)Chaque année elle nous faisait le décompte des charges puis quand je regarde elle marque en votre faveur pour 2014 (947.95€) ce qu'elle ne ma pas encore rendu
6)Lors de la dernière augmentation j'ai dit non elle nous a envoyer une nouvelle lettre au lieu de 20€ d'augmentation elle a mis 30€ d'augmentation. Puis elle a fait refaire tout l'électricité.
6)Puis sur chaque lettre elle met nos prénom sachant qu'on n'a pas élever les moutons ensembles.
7)Quand j'ai rendu les clés elle m'a dit qu'elle aller faire le décompte des charges ceci fait 1 mois et aucune nouvelles que faire si quelqu'un aurais une idées pour faire une lettre pour qu'elle rende les charges.

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

10 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.