Sortie de location, facture supplémentaire

Publié le 13/11/2015 Vu 628 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

12/11/2015 22:03

Bonjour,

Je viens vous demander de l'aide car ma copine rencontre des difficultés avec son ancien propriétaire.
Elle a quitté son appartement il y a quelques semaines (appartement plutôt ancien en centre ville qu'elle occupait depuis un an et demi).

Lors de l'état des lieux le propriétaire lui fait une scène sur l'état de l'appartement, qu'il doit réaliser des travaux (qu'il fait lui même) et qu'il garde toute la caution.
A force de hausser le ton, elle finit par signer qu'elle renonce à sa caution.
Mis à part 6 troues réalisés pour ses meubles de cuisine, j'estime que l'appartement a été rendu dans le même état que lorsqu'elle a emménagé.

Aujourd'hui elle reçoit un courrier (de la chambre syndicale de propriété) accompagné d'une facture de 900€ (d'un peintre) lui demandant le règlement des 300€ supplémentaires (en plus de la caution) pour la remise à neuf de l'appartement.

Le propriétaire est-il en droit de lui demander cette somme ?
Quels sont les recours possible ?

Comme énoncé, l'appartement n'était pas neuf (ou remis à neuf) lors de son entrée, j'estime donc qu'elle ne doit pas payer sa remise à neuf.

Pouvez-vous m'aider s'il-vous-plait ? Dernière modification : 12/11/2015

Superviseur

13/11/2015 07:54

Bonjour,
A force de hausser le ton, elle finit par signer qu'elle renonce à sa caution.
Ce n'est pas ainsi que cela se passe, et d'ailleurs il ne s'agit pas d'une caution mais d'un dépôt de garantie (la caution est la personne qui se porte garant pour le locataire).

Il faut reprendre les états des lieux d'entrée et de sortie. C'est en comparant ces deux documents qu'il est mis en évidence d'éventuelles dégradations à la charge du locataire.
Ensuite, pour chaque dégradation, le bailleur doit fournir un devis ou une facture pour justifier les sommes retenues sur le dépôt de garantie ou, éventuellement, demandées en plus.
Le bailleur doit, bien entendu, tenir compte de la vétusté (usure naturelle).

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. MADIOT

Droit de l'immobilier

13 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

11 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.