Travaux appartement occupé

Publié le Vu 204 fois 2 Par Josalinette
27/07/2019 18:00

Bonjour,

Je suis locataire d'un appartement depuis 27 ans. Le proriétaire a décidé de faire effecuer des travaux de rénovation (électricté, menuiserie...). Ces travaux ont commencé en mai 2018 et ne sont toujours pas fini. Je n'en peux plus de cette situation, j'ai du mettre des meubles au garde meuble. D'autre part, celle location est gérée par une agence. Celle-ci ne répond pas à mes messages et se comporte avec légéreté et incorrection à mon égard. Quels sont mes droits ? Je voulais interpeller le propriétaire en lui faisant part de cette situation, mais mon entourage me le déconseille en alléguant le fait que si celui-ci a mis son bien en gérance, ce n'est pas pour être embêté. Que me conseillez-vous ? Merci

28/07/2019 07:21

Bonjour,

Vous voulez un résultat ?

Donnez vous les moyens en adressant copie courrier à votre bailleur pour lui faire part de l'inaction de la gérance .

Déplacez vous vers l 'agence !

Superviseur

28/07/2019 10:00


Je voulais interpeller le propriétaire en lui faisant part de cette situation, mais mon entourage me le déconseille en alléguant le fait que si celui-ci a mis son bien en gérance, ce n'est pas pour être embêté.


Bonjour,

Mauvais conseil...

Il faut savoir que, même si un bailleur donne mandat à une agence pour le représenter, c'est lui seul qui reste officiellement responsable, par exemple devant la justice. L'agence n'agissant qu'en son nom, donc sans engager sa propre responsabilité mais en engageant celle du bailleur.

C'est donc bien vers lui qu'il faut vous tourner pour une tentative de résolution amiable puis, le cas échéant, pour une action judiciaire.

Ici, les travaux durant depuis longtemps, vous êtes déjà en mesure d'exiger une baisse de loyer au delà des 21 premiers jours...

Code civil :


Article 1724


Modifié par LOI n°2014-366 du 24 mars 2014 - art. 1



Si, durant le bail, la chose louée a besoin de réparations urgentes et qui ne puissent être différées jusqu'à sa fin, le preneur doit les souffrir, quelque incommodité qu'elles lui causent, et quoiqu'il soit privé, pendant qu'elles se font, d'une partie de la chose louée.



Mais, si ces réparations durent plus de vingt et un jours, le prix du bail sera diminué à proportion du temps et de la partie de la chose louée dont il aura été privé.



Si les réparations sont de telle nature qu'elles rendent inhabitable ce qui est nécessaire au logement du preneur et de sa famille, celui-ci pourra faire résilier le bail.


Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

9 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

8 avis

Me. DEVYNCK

Droit de l'immobilier

5 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.