maison achetée en indivision.

Publié le 23/12/2010 Vu 1584 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

23/12/2010 14:40

Bonjour,

J'ai acheté une maison en co emprunteur avec mon ex-concubine en indivision à 50%, il y a trois ans.

Aujourd'hui le compromis de vente a été signé et la vente a lieu dans trois jours.
Mais mon ex-concubine veut la totalité de la somme restante 5000 euros, en dehors du recouvrement du solde de l'emprunt par la banque 211000 euros.

Est ce qu'elle a le pouvoir d'annuler la vente et quels sont mes recours?

Je voudrais préciser qu'après notre séparation, il y a 18 mois, elle a quitté le domicile de son plein grès, pour prendre un appartement, j'ai donc été obligé de rester dans la maison et de payer la totalité des mensualités de l'emprunt (1199 euros) ainsi que les charges liées à la maison.

De plus bien qu'on est eu un accord verbal disant que je n'aurais pas à payer la pension alimentaire de 150 euros par mois si je payais l'emprunt; aujourd'hui elle se rétracte et me demande un arriéré de 18 mois soit 2700 euros.

Quelles sont mes solutions et comment résoudre ce conflit?

Cordialement LUQUE Jean-marie.

23/12/2010 17:20

C'est simple, au moment du partage, vous refusez et si vous pouvez prouver que vous avez payé seul une partie du pret, et que donc vous avez financé plus de 50% du pret, vous lui dite que vous allez en justice pour obtenir un partage correspondant au financement de chacun et non selon l'acte notarial (procédure devant le TGI avec avocat obligatoire)

23/12/2010 17:53

Merci de votre réponse aussi rapide, mais le fait est que je veux que le bien soit vendue à la date prévue.

Elle veut la totalité de la plus valu, mais de part notre acte de propriété elle ne peut avoir que la moitié de celle-ci.

Ceci-dit la vente est engagée et le notaire m'a notifié qu'il ne peut faire une vente si une des parties n'accepte pas la répartition précisée dans l'acte notarial après le décompte pour la banque.

J'ai pour ma part accepté la répartition mais elle n'en veut pas considérant le remboursement anticipé de la maison ne nous génère pas de pénalité auprès suite à sa mutation professionnelle.

Et d'autre part est-ce que je suis en mesure de réclamer la moitié des mensualités que j'ai versé pendant 18 mois soit 21600 euros sur 18 mois (1200 euros/mois), alors que je vivais dans la dite maison.

Elle me parle d'usufruit alors qu'elle a décidé de quitter la maison de son plein grès en me laissant pas le choix que de payer l'emprunt et les charges qui incombent au bien que nous avions acheté.

Avait-elle le droit de se soustraire du paiement de l'emprunt.

Cordialement M. LUQUE

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BERNON

Droit de l'immobilier

81 avis

Me. MADIOT

Droit de l'immobilier

14 avis