UTILISATION D'UN BRANCHEMENT PRIVÉ DANS LES PARTIES COMMUNES

Publié le 08/07/2020 Vu 333 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

07/07/2020 10:16

Bonjour,

J'ai acheté en mars un appartement dans un immeuble où il reste 2 appartements en vente. Leur proprietaire a branché sur la partie commune ( minuterie ) des chauffages d'appoint pour proteger les appartements fermés des écarts de temperature , le mien en faisait partie aussi avant mon achat . J'ai contacté le proprietaire qui ne repond pas . que puis je faire ?

PS: le syndic de l'immeuble est une agence immobiière , dont il a les appartements en portefeuille , et une 2eme agence a aussi ces ventes .

Modérateur

07/07/2020 11:04

bonjour,

le copropriétaire des logements n'a pas le droit d'utiliser l'électricité des communs pour chauffer son appartment, il doit souscrire un contrat de fourniture d'électricité.

si votre syndic ne régait pas, je vous suggère de lui faire une courrier recommandé avec A.R lui enjoignant de faire cesser cette situation, car c'est le syndicat des copropriétaires qui va payer la facture.

salutations

07/07/2020 19:29

Merci Youris pour votre réponse .

J' ai contacté le syndic qui a pris des photos de ces branchements à cause de mon intervention.

Cela a duré 2 ans . Je vais faire ce courrier en recommandé .

Sinceres salutations

08/07/2020 16:18

Bonjour,

Oui, je pense également que c'est le devoir du syndic de régler ce type de problème. Toutefois, il est toujours plus prudent de vérifier le règlement de la copropriété avant toute intervention.
__________________________
Toujours se fier à un professionnel de l'immobilier

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GALLET

Droit de l'immobilier

11 avis

Me. Bloch-Fisch

Droit de l'immobilier

10 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.