Violation de la vie privée, abus de pouvoir et usurpation ident.

Publié le 12/02/2018 Vu 2198 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

25/01/2018 18:55

Bonjour à tous,

Je suis maman d'une fille en 4ième. Depuis le début de l'année elle se fait insulter par une autre élève. Sous le coup de la colère je me suis doc adressée à la fille en question à la sortie du collège, en lui demandant d'arrêter les insultes envers ma fille, sans quoi je prendrais contact avec son père (qui enseigne au collège). Suite à ça, j'ai été convoquée par la Cpe qui m'a dit que je n'aurais pas dû m'adresser à la petite directement, mais que j'aurais dû venr la voir. J'ai avoué avoir agi sous le coup de la colère et je suis allée m'excuser auprès de la jeune fille. Avec la Cpe, nous avons convenu d'une stratégie pédagogique visant à rapprocher les filles par le biais d'un travail en binôme, au sein de l'établissement et hors du contexte des clans de copines. Jusque là tout allait bien. Entre les filles ça s'est apaisé.
Hier j'apprends que la Cpe est venu en classe et a demandé "qui connait la maman de Eléa", deux filles ont répondu. La Cpe les a convoqué dans son bureau et leur a demandé de se connecter sur leurs profils facebook respectifs, afin qu'elle puisse lire ce que je publie sur mon mur.
Je suis amie avec les parents d'une des filles, la maman m'a immédiatement prévenue.
Je compte prendre rdv avec la principale lundi, afin qu'elle prenne note du comportement déplacé de la Cpe et qu'elle la sanctionne. Je demande des excuses de la Cpe pour les enfants (qui ne lui font plus confiance) et pour nous les parents, ainsi qu'une sanction interne. Les parents de une des filles convoquées, souhaitent porter plainte pour abus de pouvoir et usurpation d'identité. De mon côté, si la direction ne fait rien, je pensais écrire au rectorat et je me demandais si j'avais la possibilité de porter plainte pour atteinte à la vie privée. La Cpe n'a pas d'accès facebook, c'est pourquoi elle s'est servie des deux filles qui sont mes "amies facebook" car nous parents sommes amis dans la vie.
J'aimerais connaître votre avis sur la question.
Merci d'avance,
Ulrike Dernière modification : 26/01/2018

25/01/2018 19:58

bonjour,
le délit d'atteinte à la vie privée, ce n'est pas cela, donc il ne se passera rien même si un gendarme accepte votre plainte.

26/01/2018 00:43

Bonjour,
Oû se situe l'usurpation d'identité danw votre affaire ?

26/01/2018 08:25

Bonjour,
et la CPE cherchait quoi ? Quel rapport avec le début de votre texte ?

12/02/2018 15:59

Bonjour,

Il me semble que les axes d'attaque sont mal choisis.
Avec les éléments que vous indiquez, il n'y a pas eu d'usurpation d'identité.

Si vous souhaitez lancer une procédure, je vous suggère de contcter directement un avocat.


Cordialement,

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. TOUCHE

Droit des ntic

0 avis

Me. Elbase

Droit des ntic

45 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.