Convocation du JAP lors d'une mise à l'épreuve

Publié le 17/11/2015 Vu 1271 fois 0 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

17/11/2015 11:12

Bonjour,

J'ai donc été condamné à une peine d'emprisonnement avec sursis et mise à l'épreuve.
Je vois mon CIP tous les trois mois.
Je dois le prévenir en cas d'absence supérieure à 15 jours (pour avoir le temps de me convoquer exceptionnellement m'a-t-il précisé).
Je ne dois requérir l'autorisation du JAP au minimum 3 semaines avant la date de départ à l'étranger, sauf cas d'urgence.
Or, le JAP exige, sous peine de révocation du sursis et embastillement immédiat avec tortures associées aggravées en tant que handicapé, que je sois disponible dans l'heure alors même que travaillant et vivant principalement dans un autre département, je ne peux pas respecter cette obligation.
Or, rien ne précise les délais de réponse aux convocations d'autant plus que je ne peux pas les recevoir.
Dans la mesure ou je ne dois prévenir mon CIP que pour des déplacements supérieurs à 15 jours, ce que je ne peux de toute façon pas faire, et le voit que tous les 3 mois, je vous remercie de me préciser pourquoi je devrais être constamment à la disposition du JAP dans ces conditions.

Merci d'avance.

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.