Mon bailleur se rend insolvable !!!

Publié le 23/01/2011 Vu 1879 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

18/01/2011 18:04

Bonjour,
j'ai acheté un fond de commerce en Juillet 2009
Ma propriétaire est décédée deux mois plus tard, laissant 3 légataires.
Une affaire au TGI pour une chaudière à production d'eau chaude (voir message sur le forum en section droit de l'immobilier) est en cours ainsi que d'autres demandes touchants la structure du batiment ...
Je tiens à préciser que j'ai fait une demande AR au notaire qui était chargé de la succession ...(et qui lui après consultation de son ordre était prêt à changer cette chaudière) et la réponse négative est arrivée par les héritiers.(en AR)
PAR CONTRE : j'ai demandé un référé en Février : celui ci n'a pas abouti car les héritiers n'avaient pas encore accepté la succession(affaire sur le fond).Mais avaient ordonnés au notaire de ne rien faire !!!
Entre temps ceux ci ont monté une SCI de façon à protéger leurs biens.
Référé en Février ...création de statut SCI début Mars et acceptation de l'héritage fin Mars)
Clairement ceux ci sont en train de gérer leurs insolvabilités ...si bien que ces travaux ne sont pas prêts d'etre fait.
Commerçant, il m'est impossible de travailler et je risque à plus ou moins moyen terme de me retrouver en cessation de paiement.
quels sont mes recours contre ce type de magouilleurs ?

Dans un premier temps ils se sont retranchés derrière la succession en étant des acteurs actifs !!! Dans l'attente du procés, ils se rendent insolvables ... quel sera mon recours?
Cette sci pour pouvoir se soustraire à leurs obligations ne peut elle pas etre dissoute par jugement ? y a t'il un terme pour qualifier ce genre de comportement ?,une sorte de vice ou de détournement des lois à dénoncer ?
Merci de vos réponses
Cordialement

23/01/2011 17:05

La SCI ne les rendra pas insolvable.

23/01/2011 21:07

S'ils ont monté une SCI c'est sans doute pour mieux gérer cette succession et les obligations qui en découlent.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.