une Blague avec des conséquences désastreuses

Publié le 25/01/2020 Vu 466 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

25/01/2020 11:59

Bonjour,

Dans la nuit de Lundi a Mardi, moi ainsi que 2 amis (19 a 24 ans) nous sommes amusés a lancer des oeufs sur les voitures qui passées a contresens de nous, jusqu'a ce qu'une des voitures ayant pris un oeuf sur le pare brise vers minuit, décide de faire demi-tour et de se lancer a nos trousses.

S'en suit une cours-poursuite d'environ 10 mins avec exces vitesse des 2 cotés jusqu'a ce que celui-ci ne nous bloque sur une 4 voies et sortent de sa voiture. Le conducteur de l'autre voiture est donc sorti de sa voiture, monté sur notre capot, donné un coup de pied dans le pare brise et sur le toit.

Mon ami qui conduisé la voiture commencant a paniqué pour nous et sa voiture, qu'il venait de payer assez cher décida de commencer a accélerer pour nous sortir de cet impasse tout en depassant la voiture par la droite a une allure raisonnable pour ne pas renverser le passager de l'autre voiture. L'homme étant toujours sur notre voiture, il est tombé par le coté conducteur de notre voiture et s'est écrasé sur la route. Nous sommes donc parti a toute vitesse pensant qu'il n'avais eu que des dommages légers et qu'a tout moment il aller nous rattrapé a vive allure. 

Nous avons donc plus tard décider de ne pas aller voir la police car pensant toujours qu'il avait eu des dommages légers, il ne serait pas aller déposer plainte du au faite qu'il était monter de lui meme sur notre voiture.

Dans le courant de la nuit, nous sommes allés nettoyer la voiture au lavomatic pour tenter de faire disparaitre les énormes rayures provoqués par la rambarde pendant la poursuite plus tot dans la nuit, ce n'est pas la premiere fois que nous faisons ce genre de chose.

Le lendemain nous avont été arreter par la police aprés avoir tenter de faire estimer le cout des degats chez un concessionnaire locale.



Le probleme est que: le conducteur de l'autre voiture a enfaite subit des dommages importants du a sa chute, il a été transporté d'urgence a l'hopital et est resté dans un état incertain durant environ 2 jours. Le passager qui été avec lui affirme nous avoir vu foncer dans son ami délibérément et aprés nous etre enfui. La police ne nous croit donc pas dutout car nous avons aussi "tenté d'effacer les potentielles traces de sang sur la voiture" plus tard dans la nuit et qu'il n'y a aucune trace ou enfoncement dans le capot qui pourrait laisser penser que l'homme est monté dessus de lui meme.



Je suis dans une impasse totale, je ne sais pas absolument pas quoi faire pour que la police finisse par nous croire, j'ai affreuseument peur de ne pas etre ecouter et d'etre condamner sur le motif de Violence avec arme, si je me souviens bien. Je ne sais pas comment prouver ma bonne foi, j'ai tout expliquer pour chaque questions et arguments qu'ils avaient contre nous. je voudrais savoir ce que je risque vraiment si jamais nous sommes reconnu coupable de lui avoir rentrer dedans ou si il est reconnu qu'il nous bel et bien monté dessus de son propre chef.



Merci de votre future aide.



25/01/2020 13:06

bonjour

https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F1524

lisez sur internet les articles concernant les violences volontaires commises au moyen d'un véhicule....

le fait d'avoir utilisé votre véhicule est une cause aggravante

le témoignage du passager du bléssé va jouer contre vous ,plus les blessures importantes du conducteur...

et meme si il est vraiment monté puis tombé du capôt de votre voiture vous n'aviez pas à démarrer avec lui dessus ... vous vous etes enfui sans vous préoccuper des blessures du conducteur.....

votre dossier est trés lourd contre vous :prenez d'urgence un avocat ...mais celui ci n'empèchera pas une condamnation au tribunal correctionnel

Modérateur

25/01/2020 13:41

bonjour,

l'origine de l'affaire vous est imputable, et les conséquence également.

ce qui n'est pas contestable, que le conducteur a provoqué la chute de la personne montée sur son véhicule, a provoqué sa chute sans s'arrêter pour s'enquérir de son état de santé.

le conducteur a également commis l'infraction de délit de fuite prévu et réprimé par l'article 434-10 du code pénal, qui va s'ajouter à l'infraction de blessures volontaires ou involontaires.

vous devez conseiller à votre ami conducteur de chercher un avocat pénaliste dans les meilleurs délais.

salutations

25/01/2020 18:59

Bonjour,

"je ne sais pas absolument pas quoi faire pour que la police finisse par nous croire, j'ai affreuseument peur de ne pas etre ecouter et d'etre condamner sur le motif de Violence avec arme, si je me souviens bien."

Etant donné que votre propre version concorde avec ce motif, il est temps de vous rapprocher rapidement d'un avocat.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. ayache

Droit pénal

3 avis

Me. Fregosi

Droit pénal

4 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.