CPRC: la reconnaissance préalable de culpabilité

Publié le 07/04/2009 Vu 1685 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

21/03/2009 11:16

Bonjour, je m’appelle Lynn, j’étudie à Louvain (KUL) et j’ai une question pour vous :

L’exercice de l’action publique est régi par le principe d’indisponibilité qui implique que le ministère public ne peut renoncer à l’action publique. (La France et la Belgique)

La Loi Perben II fait entrer en vigueur en France la reconnaissance préalable de culpabilité (le plaider coupable), ou le ministère public peut disposer de l’action publique.

Pourquoi c’est possible ?

21/03/2009 12:10

Euh, il me semble que vous vous trompez si j'ai bien interprété votre phrase. Il n'est pas indisponible mais indivisible.

L'action publique est exercée en France par le ministère public qui repose sur trois principes légaux :
- INDIVISIBLE : un magistrat peut remplacer un autre magistrat, même en cour d'instruction, de jugement ou d'enquête. Cela signifie que l'ensemble des magistrat du parquet ne forment qu'une seule personne
- IRRECUSABLE : lors d'un procès une partie ne peut écarter le ministère public
- IRRESPONSABLE : le ministère public ne peut être poursuivi sauf à parvenir à démontrer une faute lourde.

Un autre élément important du droit français, le MINISTERE PUBLIC A LE MONOPOLE DES POURSUITES.

Conformément aux dispositions des articles 40 et suivants du code de procédure pénale, un procureur de la République peut de son propre chef et sans motiver sa décision, classer sans suite une procédure (article 40-1 du code de procédure pénale), à l'exception des crimes où l'ouverture d'une information judicaire est obligatoire, ainsi que dans le cas des mineurs où il doit motiver sa decision.

LE MINISTERE PUBLIC A TOUT LE LOISIR DE RENONCER A L'ACTION PUBLIQUE.
__________________________
Le droit pénal général et spécial français est vaste, complexe et les peines individualisées, nul ne pourrai se prévaloir de détenir les seules vraies réponses aux questions...la collégialité et l'expérience de chacun sont de rigueur.

07/04/2009 13:06

Quand une personne a plaider coupable,
la culpabilité est-elle suffisant pour la demande d'endemnisation de la victime?

Lien

07/04/2009 17:47

Relisez votre question, vous y avez répondu vous-même !

Lorsqu'une personne reconnait être coupable, cela coule de source qu'elle aura a indemniser la victime !
__________________________
Le droit pénal général et spécial français est vaste, complexe et les peines individualisées, nul ne pourrai se prévaloir de détenir les seules vraies réponses aux questions...la collégialité et l'expérience de chacun sont de rigueur.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit pénal

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit pénal

1434 avis

249 € Consulter