VA T_IL ETRE CONDAMNÉ A DE LA PRISON FERME?

Publié le 27/03/2009 Vu 2971 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

25/03/2009 21:12

SUITE A UN VERRE DE TROP MON CONCUBIN A ÉTÉ VIOLENT A MON ENCONTRE, J'AI FAIT APPEL A LA POLICE ET CES DERNIERS ONT VOULUS QUE JE PORTE PLAINTE CHOSE QUE JE N'AI PAS FAITE. MISE EN GARDE A VUE ET PASSAGE DEVANT LE JUGE JL AURA L'INTERDICTION DE M'APPROCHER
LÀ JE RECOIS UN COURRIER DU TRIBUNAL DE COMPARAITRE EN TANT QUE VICTIME LE 3O MARS EN TANT QUE VICTIME EN L'UN DES POLICIERS COMPARAITRA AUSSI CAR IL L'ACCUSE DE VIOLENCE A SON ENCONTRE
_VA T-IL ETRE CONDAMNER A DE LA PRISON FERME? IL N'A JAMAIS EUT AFFAIRE NI A LA POLICE NI A LA JUST
__MA PRÉSENCE RISQUE T-ELLE DE LUI PORTER PRÉJUDICE?
MERCI D'AVANCE
URGENT_ URGENT

27/03/2009 20:13

Petit rappel : vous avez eu un ordre à comparaitre, cela n'est pas une invitation ! Vous êtes tenu de vous présenter.

Concernant les violences à votre encontre, il faut savoir que cela est injustifiable. Les tribunaux ont pris conscience de ce fléau, et beaucoup de femmes se retrouvent dans votre situation.
Je précise que si les faits ont été constatés par les fonctionnaires de police, le procureur n'a pas besoin de votre plainte pour poursuivre votre concubin qui a commis des violences volontaires aggravées dues à son état d'ébriété et sur sa concubine.
S'il n'est pas connu de la justice et des services de police, il ne sera certainement pas condamné à de la prison ferme. Mais il faut prendre en considération les violences à l'encontre des policiers, qui sont sévèrement réprimées par le code pénal. Donc cela dépendra des circonstances, des blessures et des faits que retiendra le tribunal, de la prison avec sursis c'est sûr, avec une amende, des dommages et intérets.

Je suis trop souvent confronté à ce genre de situation. RIEN ne justifie que l'on frappe sa femme, ni même l'alcool ! Soyez forte, affrontez la situation. Cherchez de l'aide auprès d'association qui vous aideront sans vous jugez. Mon expérience me dit qu'il y de fortes chances de récidive...

Courage, et tenez nous au courant...

PS : votre présence sera plus en faveur de votre concubin, car il permettra de cerner la personnalité de votre ami.
__________________________
Le droit pénal général et spécial français est vaste, complexe et les peines individualisées, nul ne pourrai se prévaloir de détenir les seules vraies réponses aux questions...la collégialité et l'expérience de chacun sont de rigueur.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit pénal

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit pénal

1434 avis

249 € Consulter