aide juridique suite à un accident de la route

Publié le 14/03/2010 Vu 2580 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

14/03/2010 19:42

Bonjour à tous,
Je me tourne vers vous aujourd’hui car j’ai des problèmes suite à un accident de la route qui s’est passé il y a environ 2 ans.
Je vais m’efforcer de vous expliquer les faits de la manière la plus claire et la plus synthétique possible :
Il y a 2 ans, un vendredi soir, je suis allé manger chez un ami et nous avons tous les 2 repris notre voiture afin de rejoindre des amis en soirée. Arrivé en centre ville, sur un boulevard, j’ai doublé ce dernier afin de lui indiquer le chemin, en faisant ainsi un excès de vitesse de l’ordre de 20 km/h environ car mon ami roulait déjà à 50 km/h.
Au moment où je suis parvenu à le doubler, une voiture venant d’une perpendiculaire à ce boulevard marquée par un stop vient se loger sur la voie que j’ai emprunté pour doubler mon ami au préalable, ce qui m’a obligé à piler et à percuter très brutalement la voiture en question, au niveau de la portière conducteur. Cet accident a entraîné des blessures importantes au conducteur de la voiture « adverse », qui a subit une ITT de 2 mois.
Des témoins de l’accident ont déclaré m’avoir vu rouler à une vitesse excessive. La police qui s’est déplacée sur le lieu de l’accident m’a fait les contrôles d’alcoolémie de rigueur qui se sont avérés négatifs.
Suite à cet incident, je suis passé devant un délégué du procureur qui m’a sanctionné d’un stage de sensibilisation à la sécurité routière de 2 jours à mes frais. Or je n’ai pas pu honorer ma sanction car au moment où il me l’a prononcé je débutais un stage de 9 mois, et en raison des conditions précaires de ce statut je n’avais pas de possibilité de prendre de congés. Je n’ai d’ailleurs pas pris la peine de contacter le délégué du procureur pour l’en informer… Les assurances quant à elles ont statué 1/3 de tords me concernant, et les 2/3 restants pour la partie adverse.
Un an plus tard (soit 2 ans après l’accident) j’ai reçu un coup de fil de la brigade des accidents, m’informant qu’il y a de nouveaux témoins qui m’auraient vu brûler le feu rouge, de pures calomnies ! (je soupçonne d’ailleurs la partie adverse d’avoir envoyé des connaissances pour raconter ces âneries !) Suite à cela j’ai appris que j’étais poursuivi en pénal cette fois devant un juge (car je n’ai pas effectué le stage de sensibilisation) et je suis censé auditionner au mois de mai. Le policier qui a recueilli ma déposition m’a donc fortement conseillé de prendre un avocat.
Que puis je faire? qu'est ce que je risque?

Modérateur

14/03/2010 21:08

Vous êtes poursuivi pour blessures involontaires ayant entrainé une ITT de moins de 3 mois. Vous risquez amende, suspension de votre permis, et 6 points en moins sur le permis. Un avocat serait souhaitable, surtout si l'autre partie a des témoins affirmant que vous avez grillé le feu. Si vous n'avez pas de témoins, ca risque d'être tendu...

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CONSOLIN

Droit routier

0 avis

Me. LAFAYE

Droit routier

8 avis