Assureur qui ne veut pas defendre mes droits

Publié le Vu 2041 fois 2 Par Leon
02/04/2009 14:03

Bonjour

J’ai décidé de m’adresser à vous suite un accident qui a eu lieu 27 mars 2009 dont je me considère d’être la victime. Par ce courrier je tenterais vous expliciter de mon mieux les circonstances de l’accident et la situation problématique dans la quelle je me suis retrouvé.

En rentrant chez moi en voiture à 17 heures du soir le 27 mars 2009 je circulais sur rue de la cité XXXXX-XXXX à VilleXXXXXXX où j’habite au numéro X (bien entendu sur ma voie de circulation), je voulais garer mon véhicule en face de chez moi en stationnement en batail en marche arrière. A la fin manœuvre j’ai remarqué que je me suis mal inséré dans l’emplacement prévue donc j’étais obligé de recommencer le manœuvre étant bien rassuré de ne pas occasionner aucun gène à la circulation sur cette rue à double sens (et plus particulièrement à la voie immédiatement en face i.e. aux véhicules qui vienne de ma gauche). Au moment quand je commence à reculer toute en faisant plus d’attention à gauche et en arrière (puisque protégé par la ligne médiane) de l’emplacement qui se situe de l’autre côté de la rue un véhicule commence à quitter son stationnement en une marche arrière maladroitement dangereuse très probablement sans regarder dans les rétroviseurs. En traversant sa voie et la ligne médiane il me surprend sur la voie de circulations ou je faisais mon manœuvre et me heurte sans me laisser le temps de réagir. L’accident n’a endommagé que mon véhicule, de côté droit plutôt dans la partie arrière.

Par la décision de mon assureur, que je veux contester, ma responsabilité est engagée par moitié. Après avoir consulté l’avis de mon ex-autoécole et du commissariat, je crois être légitime vis-à-vis le code de la route. Je tiens à préciser à nouveau que les faits ont bien eu lieu sur une rue a double sens et non un parking.

Dans cette situation je vous tiens à préciser que je suis plus inquiet par le fait qu’en tant que jeune conducteur qui vient de passer sa première année d’assurance et sans avoir eu aucun accident durant cette année je vais perdre le 5 bonus que je viens d’obtenir et je me retrouverais avec un malus, tout à cause d’un accident dont je refuse d’être le responsable même si partiellement.

En vous remerciant d’avance, je vous pris de donner votre avis sur cette affaire. Dernière modification : 02/04/2009

Modérateur

02/04/2009 16:33

Bonjour, si vous n'êtes pas d'accord avec la décision de votre assureur, vous devez lui notifier par LRAR, en lui demandant de reconsidérer sa position sous huitaine, faute de quoi vous déposerez un recours devant la Tribunal d'Instance, contre le conducteur adverse ET son assurance.
Si votre assureur ne vous répond pas ou alors par la négative, rapprochez vous du Tribunal d'Instance de votre domicile en vous adressant au greffe de ce dernier afin d'entamer une procédure au civile, je le répète, contre le conducteur adverse ET son assurance.
Difficile de se faire une idée précise des responsabilités dans l'accrochage que vous décrivez, car vous semblez manoeuvrer tous les deux. Quelles cases ont été cochées sur le constat?

04/04/2009 20:01

Bonjour, Razor2 je vous remerci pour votre reponce.
Je commence à faire touts les demarche possble pour le moment, c'est à dire, je suis allé à mon ex-auto ecole en expliuent mon cas, egalement au comicariat. D'apres de tout le monde je n'ai commis aucan ereure vis à vis du code de la route contrairment au conducteur adverse, sertaines m'on dit que c'est les assureur qui se s'ont arrangé de ce facon et je pourais rien faire. A la fin de la semaine qui vien j'aurais une consultation avec un avocat, egament j'ai preparé une lettre pour la siege central de mon assureur que je conte egalment d'envoyer au directeur regionale.
Concernent le constat, les cases coché sont pour le conducteur adverse, sortai d'un stationment et reculai. Pour moi, prenai un stationment et reculais. C'est le seul raison sur le quel s'est basé mon assureur. Sans prendre compte de la gene ocasioné a la circulation par le conducteur adverse, car on a aussi une voiture C present sur la croquis du consta qui est en attente, egalment le conducteur adverse a franchi une ligne mediane sans laisser la priorité aux vehiqule qui se trouve sur la deuxiemme voies de circulation donc à moi sans avoire fai les contorole a l'arriere de sa voiture car autrement il m'aurai appercu. Et contrairment au conducteure adverse je ne reculais pas en sa direction.
Cinserment je ne comrends pas un assureur qui prend une decision par qulques cases coché sans regarder la croquis du constat, est ce que une perssone est à 50% responsable seulment parcequ'il prend un stationment un marche arriere ? on peut bien suposer que ca permet a une autre voiture de passer 1000 metre en marche arrier, franchir des voies de circulation sans faire attention a l'arrier de sa voiture et lui rentrer dedans ?

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. GRIVEAU

Droit routier

11 avis

Me. cohen

Droit routier

0 avis

Me. Sarrailhé

Droit routier

0 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.