Controle de police, Stupéfiants

Publié le Vu 270 fois 3 Par Jean_demeric
31/07/2019 16:59

Bonjour, Dimanche 28/07 un barrage routier avait été mis en place par la gendarmerie, afin de faire des tests d'alcoolémie. Une dizaine de voiture étaient devant moi.

Lorsque ce fut mon tour, bien que le test d'alcoolémie ai été négatif, le gendarme m'a demandé de sortir de mon véhicule afin de faire un test de stupéfiants. (J’ai été le seul a en avoir eu un ).

Celui-ci s'est avéré positif. (Du au fait que j'avais fumé la veille au soir )

Ce gendarme m'a indiqué que le je pouvais demandé un test sanguin, mais m'a indiqué que ce serait positif forcément et que cela allait me coûter 900 euros.

Lorsque le gendarme m'a annoncé cela, je n'ai donc pas demandé de prise de sang, car je n'avais pas les moyens de faire ce test. Hors il s'avère que le prix annoncé était faux.

Il est d'environ une centaine d'euros.
Avec ce test j'aurais peut etre pu prouver que bien que j'avais consommer du cannabis la veille, les effets psycho actifs du cannabis n'était plus présent lorsque j'ai pris le volant.
(Un test psychotechnique aurait pu montrer que je n'étais pas sous les effets actifs du cannabis au moment des faits.)



Autre information :

Pendant que le gendarmes me faisait les tests salivaire, un de ses collègue l'a prévenu que des personnes prenait des sens interdits afin d'échapper au contrôle.

Cela ne l'a pas fait réagir car il ne "pouvait pas être sur tous les fronts en même temps" Une fois que l'avis de rétention m'a été donné, il ont demandé a ma compagne de prendre le volant a ma place.
( Et bien sur ils n'ont fait aucun dépistage sur elle ( stupéfiants / alcool ) et ils ont arrêtés leur barrage.

Je suis conscient que le cannabis est illégal en France, et qu'il existe une tolérance 0. Cependant je ne trouve pas cela normal que le gendarme m'est menti au sujet des tarifs. Mon ressenti est que j'étais le "Quota" de leur journée.

Ma suspension a été fixée a 4 mois. (J’ai appelé la gendarmerie afin de savoir ce qu’avait décidé le préfet. ) , mais si j'aurais fait ce test sanguin, cela aurait peut être pu diminuer ma sanction.

Je pense aller a la gendarmerie afin de parler de cela avec un responsable, cependant je ne sais pas si c'est la bonne solution.

(quand j'ai eu la gendarmerie au téléphone, je leur ai déjà expliqué ce que je viens d'écrire, et ils m'ont donné le numéro de portable du gendarme afin de voir directement avec lui ) Je ne trouve pas cela normal. Que puis je faire ? (la loi est la même pour tout le monde, alors il n'est pas normal qu'un gendarme mente sur le prix d'un test sanguin afin de m'empêcher de faire ce test )

31/07/2019 19:48

Bonjour

Concernant l'usage de stupefiant ce n'est pas le fait d'etre ou de ne pas etre sous l'emprise de stupefiants lors de la conduite du vehicule , d'en avoir consommé un peu , beaucoup , passionement , l'infraction est avérée dés la detection de stup que cette detection soit faite par prelevement biologique ou sanguin .

01/08/2019 08:38

Merci pour votre réponse,

Même si je ne peux etre d'accord avec la loi , je l'accepte.
( Mettre une conduite sous emprise de stupéfiant a une personne ayant fumé la veille reviendrait a mettre une conduite sous acool a des personnes négatives a l'alcoltest mais ayant des Gama GT. )

Je ne vais pas m'eterniser sur ce sujet, car la loi est crée par des personnes qui sont au dessus, et elle ne s'applique qu'a une certaine partie de la population.



Ce qui me met hors de moi surtout c'est l'attitude du Gendarme : Mentir pour m'empecher de faire un test est ce dans leur droits ?

Et lorsque j'ai expliqué cela au téléphone a la gendarmerie, la personne m'a donné le téléphone portable du gendarme pour "voir directement avec lui" .

Ca aussi c'est une procédure normale ?



C'est bien beau de faire appliquer la loi, mais ceux qui la font appliquer devraient être encore plus irréprochables.



Cordialement,

01/08/2019 09:36

Bonjour

Votre propos est incorrect sur le fond .

Ce n'est pas ce qui sera ècrit sur la citation à comparaitre .

L'infraction délictuelle est :

une fois 23761 , Conduite d'un vehicule en ayant fait usage de substances ou plantes classées comme stupefiants .

Comme dit en supra la notion d'emprise n'est pas prise en compte tout comme le taux .

Répondre

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. CONSOLIN

Droit routier

0 avis

Me. Tessier

Droit routier

0 avis

Me. cohen

Droit routier

0 avis

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.