Demande delai de fin de validite

Publié le 30/05/2024 Vu 353 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

29/05/2024 17:24

Bonjour

Je me permet de vous contacter afin que vous m’aidiez car je n’arrive pas à savoir comment interpréter la fin de validité de mon permis !

Suite à une visite à la commission medicale de Nancy , mon permis a été validé pour 1an .

La date d’expiration est le 01 Août 2024

J’ai pris rendez à la commission le 19aout 2024 !

Je ne recevrais pas mon nouveau permis avant mi août

La question que je me pose est la suivante ?

Puis je conduire le 01 août jusqu’à 23h59m59 s ou alors la veille le 31 juillet ?

Cordialement

29/05/2024 17:44

Bonjour

Le 01 aout 00h01 vous n'avez plus les droits à conduire qui ont expirés la veille à minuit .

30/05/2024 12:30

Merci pour votre réponse
Mais le délai de computation ne s’applique pas ?
La computation des délais est une étape cruciale en procédure civile. Elle permet de s'assurer du respect des délais imposés par la loi ou le juge à peine de forclusion, déchéance, prescription ou péremption d'instance. Une computation erronée peut entraîner la perte d'un droit ou d'une action.

Les règles applicables à la computation des délais de procédure civile sont prévues aux articles 640 à 642 du Code de procédure civile. Elles fixent le point de départ du délai, la durée, les causes de suspension ou de prolongation.

Le point de départ du délai est en principe la date de l'acte, de la décision ou de l'événement qui le fait courir. Par exemple, le délai d'appel court à compter de la notification du jugement.

Pour un délai calculé en jours, on ne compte ni le jour de l'acte ou de l'événement initiaux, ni le dernier jour du délai. Ainsi un délai de 10 jours commence à courir le lendemain de l'acte ou événement initial et se termine le 10ème jour à minuit.

Les délais se calculent différemment s'ils sont exprimés en heures, mois ou années. Pour les délais en heures, toute heure commencée est due en entier. Les délais en mois et en années se comptent de quantième à quantième.

Certains événements sont susceptibles de prolonger le délai. C'est le cas des jours non ouvrés, qui prolongent le délai jusqu'au premier jour ouvrable suivant. Mais cette règle ne s'applique pas aux délais exprimés en heures.

Voir aussi : La computation des délais de procédure
En définitive, la computation minutieuse des délais est indispensable pour sécuriser la procédure et éviter la perte de ses droits. L'application mécanique des règles du Code de procédure civile peut parfois conduire à des résultats sévères, d'où l'utilité de vérifier régulièrement le décompte pour s'assurer du respect des échéances. Une erreur même minime dans le calcul peut entraîner des conséquences irrémédiables. Maîtriser les subtilités de la computation des délais est donc un enjeu majeur de régularité de la procédure civile.

30/05/2024 13:22

Bonjour

La decision unilaterale admistrative de suspension de permis de conduire est sans rapport avec le code civil et le CPC

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. HADDAD

Droit routier

2666 avis

209 € Consulter
Me. BEM

Droit routier

1434 avis

249 € Consulter