Arret de la prise en charge de l'ADPA

Publié le 09/04/2011 Vu 1426 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

08/04/2011 23:07

Bonjour,

Voila mon soucis.

Ma grand mere, atteinte d'Alzheimer depuis quelques annees est alitee depuis deux ans, a domicile, ne parle plus, ne communique plus vraiment non plus et se montre sur la defensive et peut etre agressive quand on la touche, notamment au moment de la toilette.

Pour ses soins, nous faisons appel a l'ADPA qui la prend en charge pour sa toilette ainsi que pour les repas.

Plusieurs auxiliaires se sont plaintes de violences excercees par ma grand mere (dans le cadre de sa maladie) et quelques unes se sont mises en accident de travail.

Si bien que l'ADPA nous a contacte dans un premier temps pour nous indiquer que desormais il faudrait deux soignantes pour la prendre en charge (donc il faudra payer deux personnes), puis une semaine apres nous a informe qu'ils ne souhaitent tout simplement plus s'occuper de ma grand mere.

Ajoutez a cela que beaucoup se sont braquees contre mon grand pere qui a eu du mal a accepter tout ce chamboulement dans sa vie...

Je voudrais par consequent savoir, si c'est legal de leur part de refuser de continuer a prendre en charge ma grand mere, sachant que c'est une personne malade necessitant ces soins la.

Sachant aussi qu'a de nombreuses reprises cette annee, personne ne s'est presente lors des heures d'intervention prevues et donc si je n'avais pas ete la (je suis aide soignante) ou si ma mere n'avait pas ete la, ma grand mere n'aurait pu etre changee, ou n'aurait pu avoir sa toilette ou autre. (mon grand pere etant age de 91 ans et souffrant lui meme de problemes de sante ne peut pas la prendre en charge) Et que chaque fois, l'ADPA ne nous a apporte aucune explication et les fameuses "astreintes" soient disant mises a disposition dans ce genre de situation n'ont jamais non plus pris le relai.

J'ai vraiment besoin de votre aide car nous sommes dans une impasse, mes grands parents ayant un revenu tres limite et la famille ayant deja contracte plusieurs credit pour pouvoir finance les soins de ma grand mere...Nous touchons l'APA qui nous permet de financer l'ADPA en parti et nous souhaiterions conserver cet arrangement pour le bien de tous.

Merci.

08/04/2011 23:47

Quand le patient n'est plus gérable, que le personnel encourt des violences, oui, ils peuvent refuser.
Arrivé à un certain stade, surtout avec cette maladie, il faut accepter le placement, sinon, c'est votre grand-mère que vous mettez en danger, ainsi que votre grand-père d'ailleurs.

09/04/2011 16:59

Merci pour votre reponse mais en fait les "violences" excercees par ma grand mere sont qu'elle essaye de pincer et de serrer les mains, mais elle ne donne pas de coups, ne mord pas... elle n'a pas assez de force pour cela.

Puisque l'ADPA nous laisse souvent sans aucun remplacant quand il y a une absence, je m'occupe alors de ma grand mere, et etant moi meme dans le milieu, je crois pouvoir affirmer qu'elle est tout a fait gerable et cette situation ne la met nullement en danger, ni meme mon grand pere...

J'ai juste l'impression que l'ADPA veut juste se "debarasser" d'une personne un peu trop lourde a prendre en charge, et c'est la qu'intervient mon septicisme quant a leur volonte d'arreter...

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la santé

1434 avis

249 € Consulter
Me. BERNON

Droit de la santé

113 avis