Accident de travail et tass

Publié le 16/02/2015 Vu 1978 fois 7 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

22/01/2015 15:58

Bonjour, j'ai eu un accident de travail le 8 août 2010 (coup de sabot dans le bras droit et fracture du cubitus) j'ai été opéré j'ai subit 2ans de rééducation chez le kiné mais rien n'y fait mon bras se bloque (il ne s'étend plus comme avant) et j'ai tout le temps des douleurs, je ne peux plus porter plus de 5kg donc je ne peux plus travailler dans le milieu professionnel où j'étais. A la consolidation le médecin conseil m'a fixé 5% suite à l'intervention d'une association qui me suivait à cette époque nous avons fait appel auprès du tass, celui-ci m'a fait passé devant un médecin expert qui m'a complètement humilié rabaissé en me disant que je n'aurai rien car je n'étais pas en fauteuil roulant ^^ malheureusement j'ai été à ce rendez vous toute seule donc aucun témoin avec moi ... cet expert m'a fixé 1% en me disant que lui me mettrait 0% !! alors que tout les médecins qui me suivent (médecin traitant, kiné, rhumato ) disent le contraire rien que sur les mesures de mon extension ils ne sont pas d'accord... du coup je suis repassé devant le tass mais suivit d'un avocat cette fois-ci et pourtant le tass s'est fixé au rapport de l'expert et m'a fixé les 1%.
Que puis-je faire pour enfin être reconnu de mes séquelles ?

22/01/2015 16:39

Pour le contentieux technique, vous avez la possibilité de saisir le TCI (Tribunal du Contentieux de l'incapacité)
Pour le contentieux de la SS, je n'ai pas bien compris si vous êtes passé devant le TASS pour la qualification d'accident du travail ou litiges sur les éléments financiers des prestations ou bien pour une demande de reconnaissance de faute inexcusable de l'employeur qui est une procédure spécifique.

22/01/2015 17:04

alors je suis passée devant le tass pour contester le taux d'ipp donné par la msa ...

22/01/2015 17:24

Je vous conseille vivement de faire une demande de faute inexcusable à la SS pour les préjudices non pris en charge et préjudices complémentaires.
C'est l'assureur RC de votre employeur qui garantira ces préjudices.

22/01/2015 20:01

A la msa donc ? Assureur RC ? alors pour l'employeur c'est un peu plus compliqué ^^ en fait j'étais en apprentissage quand cela m'est arrivée et j'étais toute seule sur place (employeur en vacances! et moi l'apprenti je devais m'occuper de tout ! enfin bon dans le monde équin on voit de tout !) l'accident à quand même était pris en charge en tant qu'accident de travail (encore heureux!) mais du coup à la fin de mon apprentissage je ne suis pas restée dans l'entreprise d'ailleurs je ne pouvais presque plus rien faire à part surveiller les stagiaires! et surtout 2 ans après mon employeur à couler donc l'entreprise n'existe plus ... merci beaucoup pour passer du temps sur mon cas !

23/01/2015 10:53

Oui MSA, il y a d'abord une phase amiable avec l'employeur.
Par rapport à votre situation au moment de l'accident, cela ne change pas, vous avez le droit d'introduire une action en recherche de faute inex.
Ne tardez pas trop car vous avez un délai.

14/02/2015 22:54

Bonsoir,
Si l'employeur a disparu,même si la faute inexcusable est reconnue,je ne vois comment vous allez être indemnisé?
c'est là toute la difficulté demander l'aide juridictionnelle si vous y avez droit,car il faut un avocat pour plaider votre affaire.
Amicalement vôtre
suji KENZO

16/02/2015 12:18

c'est le compte spécial de la branche AT-MP qui prendra en charge l'indemnisation en cas de disparition de l'employeur

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la santé

1434 avis

249 € Consulter
Me. BERNON

Droit de la santé

113 avis