acharnement sur un Aveugle

Publié le 02/07/2019 Vu 1270 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

robot représentant Juribot

Une question juridique ?

Posez votre question juridique gratuitement à notre chatbot juridique sur Juribot.fr

02/07/2019 17:32

Bonjour
J'ai eu une ATD sur mon compte bancaire et il se trouve que la seule rentrée d'argent est une Allocation Compensatrice pour Tierce Personne versée par le Conseil Général de la région.
Cette Allocation est régie par le Code de l'Action Sociale qui précise dans l'Article L245-8 que cette Allocation est incessible et insaisissable.
Lien : https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006074069&idArticle=LEGIARTI000031928999
J'ai donc fournit une attestation du Conseil Général précisant qu'il s'agissait bien d'une Allocation Compensatrice pour Tierce Personne et la copie de l'Article L245 8 et celle ci m'a répondue que ces document n'étaient pas recevables.
Je précise que je suis handicapé visuel depuis ma naissance et que cette Allocation est très importante pour moi dans la vie de tous les jours.

En fait ça revient à enlever les roues sur un fauteuil roulant d'une personne handixapé moteur.
Le délai d'un mois étant passé est ce que je peux assigner ma banque au tribunal pour non respect de la loi ?
De plus un chèque avait été émit avant l'ATD qui n'a pas été pris en compte.
Voilà je vous ai expliqué daans les grande lignes mon problèmes, car il y a d'autres erreurs dans ce dossier.

Codialement Mr Duga

Modérateur

02/07/2019 17:46

bonjour,

quelle est l'origine de votre dette ?

si c'est un ATD, ce n'est pas la banque qui est à l'origine de cette saisie, la banque est le tiers saisi et ne peut pas s'opposer à la demande du créancier, dans votre cas, le conseil général si j'ai bien compris.

Selon l'article que vous citez, la prestation de compesnation peut être saisissable dans certains cas.

salutations

02/07/2019 18:07

Bonjour

en fait le tier détenteur bloque la somme pour un délai d'un mois car si ce n'est pas saisissable il doit restituer cette somme ce qui est le cas car l'article dit:

La prestation de compensation est incessible en tant qu'elle est versée directement au bénéficiaire et insaisissable, sauf pour le paiement des frais de compensation de la personne handicapée

la dette ce sont des charges sur un logement

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. BEM

Droit de la santé

1426 avis

249 € Consulter
Me. BERNON

Droit de la santé

88 avis