Médecin généraliste qui se désiste

Publié le 12/01/2022 Vu 467 fois 4 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

11/01/2022 14:03

Bonjour, l'histoire est un peu longue. Ma mère vit en France (elle est française) et a 91 ans, vit seule veuve depuis 8 ans.

Moi je vis en Belgique.

Dans la nuit du 2 au 3 janvier elle lance un appel au secours via ma messagie et tél en disant "je me sens pas bien, je vais mourir". Comme elle raccroche aussitôt après ce message j'essaie de la rappeler mais rien. Je contacte la Gendarmerie Nationale qui prend contact avec le centre des Pompiers.

Tour jusque là fonctionne et ma mère est transporté à l'hôpital. AVC !

De retour à la maison, entre temps je suis partie pour la France - j'apprends que ma mère est sans médecin traitant depuis septembre 2021 ????

Son cardiologue la reçoit dès mon arrivée le 4 janvier (au lieu de juillet 2022 qui était la date de son prochain rendez-vous). Il demande un Doppler, une Irm. nous remet une lettre destinée au médecin généraliste XXX et donne 2 rdv prochains.

Nous nous rendons chez le Docteur XXX qui nous fait, dans un 1er temps, savoir qu'elle ne peut pas prendre ma mère en charge, puis avec la lettre du cardiologue nous dit qu'elle va recevoir ma mère. Ce qui fut fait. De là elle constate certainement que ma maman est mal en point et prescrit une demande de prise de sang et établie également une prescription pour une rééducation des 4 membres (supérieurs et inférieurs) ET lui dit "je vous revois le 19 janvier à 12 h45"

Ouff dans notre esprit nous avons un médecin traitant.

De là, je me rends avec ma mère au CCAS de Beaumont afin d'obtenir l'APA (ma mère a un problème moteur du côté droit suite à cet AVC et doit avoir l'aide d'une aide ménagère.

Cependant pour obtenir l'APA le médecin traitant doit remplir et signer un document pour compléter le dossier. Je téléphone donc à la secrétaire du médecin et lui demande si je peux déposer le dossier "on me répond : je demande au docteur et je vous rappelle".

Le rappel se fait et là la secrétaire me dit "il n'est pas question que le dr. H. suive votre maman et donc ne peut pas remplir le document". A mon grand étonnement je lui réponds que le docteur a remis une demande de prise de sang, 1 prescription pour de la rééducation auprès d'un kiné (que nous avons trouvé) et un prochain Rdv prévu le 19 janvier. Je demande à la secrétaire que le Dr. Me remette un mot disant qu'elle ne peut (ne veut plus) suivre ma mère.

De là le médecin me rappelle en faisant toute une histoire me disant qu'il n'était pas question qu'elle suive ma mère et devienne son médecin traitant qu'elle m'avait bien expliqué etc etc. Je lui dis que non elle a prescrit et elle a donné un autre rdv et que dans notre esprit elle acceptait donc de suivre ma maman pour son AVC. Comme elle ne voulait pas en démordre je lui fait savoir que je vais m'adresser au Conseil de l'ordre des médecins s'agissant d'un cas grave et que ma maman a 91 ans.

Elle revient sur sa position et dit devant témoins " Je recevrais votre maman le 19 janvier et je la suivrais jusqu'à ce que vous trouviez un médecin".

Super ravies que nous sommes . Oufff car je dois repartir en Belgique étant moi-même en suivi de cancer.

Aujourd'hui, revenue en Belgique, ma mère m'appelle en pleurs car elle vient de recevoir une lettre recommandée datée du 7 janvier, émanant du Médecin H. lui faisant savoir qu'elle annulait le rendez-vous du 19 janvier, qu'elle ne la recevrait donc pas et que ma mère se débrouille pour trouver un médecin.

Je suis atterrée ! ce médecin peut-il , alors qu'il a confirmé le 5 janvier, vouloir maintenir le rendez vous du 19 janvier et refuser le suivi jusqu'à ce que nous trouvions un autre médecin. Avons-nous un recours ? Que pouvons-nous faire ?

Je remercie la personne qui voudra bien me répondre car il s'agit d'un cas assez grave, je suis de retour en Belgique et Maman est seule en France. Un tout grand merci

Anonymisation. Dernière modification : 11/01/2022 - par Marck_ESP Superviseur

Superviseur

11/01/2022 16:17

Bonjour

Je pense que vous pourriez saisir le directeur de la CPAM et le président du conseil de l’ordre professionnel concerné

https://solidarites-sante.gouv.fr/vos-droits//fiche-2-le-refus-de-soins-par-un-professionnel-de-sante
__________________________
Les contributions publiées sur le site n’engagent que leurs auteurs respectifs, mais respect et non jugement sont de règle, l'incrimination est interdite, comme tout lien vers un site concurrent ou vers un site non « officiel ».

Modérateur

11/01/2022 20:28

bonjour,

à ma connaisance,


Le patient a le droit de choisir le médecin traitant de son choix ;
Le médecin traitant a le droit de refuser de suivre un patient en tant que médecin traitant et donc de choisir les personnes qu’il suit.

Un médecin peut refuser de devenir votre médecin traitant. Toutefois, ce droit de refus doit reposer sur une justification motivée. Dans la grande majorité des cas, le refus de suivi est lié au manque de temps des médecins, qui ont déjà de nombreux patients à suivre.

mais le refus de suivi d'un malade n'est pas synoyme de refus de soins.

salutations

12/01/2022 12:38

Bonjour Marck , un grand merci pour votre réponse. Je ne savais pas que nous pouvions interpeller la CPAM.

Merci encore.

Bien à Vous

12/01/2022 12:45

Bonjour Youris,

Merci pour votre réponse. Oui je savais cela, mais lorsqu'il s'agit d'une dame de 91 ans et qui plus est vient de faire un AVC c'est un cas d'urgence.

Donc ce médecin peut et a le droit de laisser cette personne dans la détresse. Bravo la France !

Je suis atterrée devant le système et ces principes.

Je souligne que ce médecin dans un premier temps a accepté d'examiner ma mère et surtout lui a donné un autre rdv, a accepté de la suivre jusqu'à ce qu'elle trouve un autre médecin puis a annulé 2 jours après ce rendez-vous et lui a annoncé qu'elle ne la suivrait pas !

Je ne sais où placer ce genre d'attitude.

En tout cas merci d'avoir pris le temps de me répondre. Je vous souhaite une agréable journée..

France

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. LEBLOND

Droit de la santé

5 avis

Me. BESSY

Droit de la santé

0 avis