Conflit entre deux salariés

Publié le 22/01/2016 Vu 678 fois 7 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

21/01/2016 21:13

Bonjour, j'aimerai des conseils sur la situation suivante :

Je suis aid-soignante, j'ai été malade et admise au service des urgences de mon établissement.
L'infirmière avec qui je devais travailler a écrit une lettre (que je n'ai pas lue mais qui m'a été rapportée) qui m'a valu d'être convoquée par la direction et dans laquelle elle m'accuserai de l'avoir mise en danger et d'abandon de poste.

Je me suis aperçue par ailleurs que beaucoup de gens paraissaient gênés devant moi.
Je l'ai entendu, avant ma convocation, dire à une personne dans les vestiaires qu'elle avait fait un courrier sur un évènement qu'elle venait juste de raconter à cette personne, qui, elle aussi, a soudainement parue gênée devant moi.

Plusieurs personnes de la clinique ont été mises au courant de cette histoire sans que je ne leur en aie parlé.

La mise en danger et l'abandon de poste n'ont pas été retenus mais j'ai quand même eu une mention sur mon dossier.

J'ai laissé passer du temps pour que les choses se calment. Nous avons fait plusieurs nuits ensemble, j'espérais qu'elle essaierai de me parler mais rien n'est venu et les critiques sur moi ont continué.

J'ai essayé d'entamer un dialogue par écrit (pour, enfin, avoir une chance de comprendre ce qui s'est passé et de crever l'abcès) en laissant mes coordonnées mais elle n'a répondu à aucun de mes mots.

Que puis-je faire de plus ? Y-a t'il encore un moyen pour moi d'avoir ces explications sans aller jusqu'au dépôt de plainte ou faudra-t'il que j'en passe par là ?

21/01/2016 23:49

Bonjour,
Apparemment, vous êtes sous contrat de droit privé et il faudrait savoir si la mention dans votre dossier provient d'un avertissement..
En principe, vous devez avoir accès à votre dossier professionnel sur demande adressée à l'employeur...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Superviseur

22/01/2016 08:12

Bonjour,
Vous pouvez demander à votre employeur de régler cette situation. C'est, en effet, de son ressort. C'est à lui de veiller, non seulement à la bonne marche de l'entreprise, mais aussi au bien-être de ses salariés. Donc si vous êtes victime de rumeurs, voir de harcèlement, c'est à lui de faire cesser tout cela.

22/01/2016 14:06

En fait, la mention dans mon dossier stipulerai que j'aurai dû prévenir ma cadre de santé.
Concernant le bien-être des salariés, il y a plusieurs choses :
- l'entreprise était en difficulté financière sérieuse (aucun bénéfice et une augmentation de la dette) depuis plusieurs mois et nous travaillons en flux tendu depuis plus d'un an ;
- il n'y avait à ce moment que 8 patients en chirurgie mais l'un d'entr'eux souffrait d'une pathologie qui pouvait le rendre violent et imprévisible ;
- des tensions étaient apparues très récemment entre la Cadre de Santé et cette infirmière (je ne l'ai appris que plus tard) ;
- l'infirmière en question, ce soir-là, dans les vestiaires, m'avait déjà parue extrêmement nerveuse et angoissée.

Je me demande en fait si elle n'a pas fait un burn-out et c'est en grande partie ce qui me fait hésiter à aller plus loin juridiquement. Par contre, j'ai laissé un courrier au Comité d'Hygiène et de Santé au Travail qui réunit des délégués du personnel et la direction.
Mais sur les deux personnes qui m'ont vue lors de ma convocation la Directrice et la Cadre de Santé, la Directrice a été limogée et la Cadre de Santé est partie en congé sans savoir si elle aura un billet retour. Je vais donc avoir à faire à de nouvelles personnes totalement étrangères à cette histoire et j'espère ne pas être à nouveau obligée de me justifier.

22/01/2016 14:15

C'est mieux de demander d'avoir accès au dossier professionnel plutôt que de faire des suppositions et lui, n'a pas changé ou n'est pas parti en congé...
L'employeur a donc réglé cette situation en vous convoquant mais sans que vous précisiez pas dans quel cadre et si vous avez été sanctionnée notamment par un avertissement...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

22/01/2016 18:01

En fait, l'ancienne Directrice m'a dit verbalement que cette mention serait inscrite dans mon dossier et que j'aurai un avertissement, si ça se reproduit.

22/01/2016 18:06

Donc pas de sanction effective mais quand même une inscription au dossier ce qui n'est pas très cohérent...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

22/01/2016 20:20

Non, effectivement, je n'ai eu aucune sanction. La seule chose qui aurait pu me coûter cher est l'abandon de poste : l'infirmier des urgences ne m'avait pas inscrite sur le cahier des entrées, j'étais donc techniquement en situation d'abandon de poste. Le fait d'avoir eu un arrêt maladie de l'urgentiste m'a "sauvée".
Depuis, j'ai demandé et obtenu de la part de l'urgentiste un certificat de prise en charge qui mentionne la date de mon arrivée, celle de ma sortie ainsi que le fait que je sois retournée à domicile.
Cette dernière chose est importante car c'est au seul médecin d'apprécier l'état de santé de son patient et d'évaluer ses capacités à reprendre son travail (je me suis réveillée en plein milieu de la nuit et je l'ai appelée pour savoir comment ça allait, elle a alors demandé que je vienne chercher mes affaires et que je retourne chez moi).

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.