Enceinte, l entreprise me demande une silution pour se separer de moi

Publié le 08/05/2020 Vu 384 fois 5 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

08/05/2020 13:26

Bonjour,

Cela fait 1 an que j ai integre mon entreprise, tout se passait bien au debut, mais depuis quelques mois l ambiance est tendue, la directrice m a prise en grippe, m interdisant parfois de manger avec les memes personnes qu elle, ou de parler avec mon equipe.

Nous sommes en periode de confinement, et des le debut j ai annince qu il me serait difficile d avoir une solution pour mon premier enfant, je leur ai donc suggere de faire du teletravail (travaillant sur pc, et telephone), cela m a ete refuse, et j ai entendu des commentaires "y en a qui ne font aucun effort", une fois que j avais annonce cela.

Par ailleurs, j ai voulu me proteger car je venais d apprendre ma grossesse. Un mois apres leur avoir anonce ma grossesse par AR, ils m appellent pour me demander de trouver une solution pour se "separer de moi , sans aller au contentieux".

Je n ai pas l intention de leur faire la moindre proposition, ni d avoir un echange verbal, s ils doivent me faire une proposition.

Mais j apprehende le retour à l entreprise et ne sait pas comment me positionner par rapport à cela. Je n ai pas forcement envie de travailler pour une entreprise qui n a pas une once d humanite. Mais je n ai pas envie de les laisser faire, et je ne veux pas mettre en peril mon bb.

Avez voys des conseils à me donner ?

Modérateur

08/05/2020 13:34

bonjour,

comme l'entreprise ne veut pas de contentieux donc pas de licenciement, vous pouvez:

- soit continuer à travailler dans cette entreprise en réglant les problèmes relationnels internes.

- soit faire une rupture conventionnelle si vous trouvez un arrangement avec votre employeur.

- soit démissionner.

salutations

08/05/2020 14:05

Ils disent etre déçu par moi, mais n ont rien de concret contre moi, la patronne met une pression à la lumite du harcelement sur ses employes, mais personnes ne bronchent.

Au vu de ma situation je ne vais pas leur apporter une solution, alors que je suis une salariee protegee.

Mais ils risquent de me harceler et me mettre la pression plus, y a t il un moyen pour que je me protege de cela ?

08/05/2020 14:40

Bonjour,

Un licenciement n'est pas forcément contentieux s'il est basé sur une cause réelle et sérieuse m^me comme vous bénéficiez d'une protection relative, il ne pourrait être prononcé que pour faute grave...

La rupture conventionnelle implique un acord entre les parties mais vous n'êtes pas forcée de l'accepter...

C'est à vous de décider ce que vous voulez même si vous appréhendez le retour dans l'entreprise...

En cas de harcèlement moral, il faudrait consigner par écrit tous les faits qui pourraitent le constituer et éventuellement les dénoncer par lettre recommandée avec AR à l'employeur...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Modérateur

08/05/2020 15:24

je ne comprends pas trop votre raisonnement, vous n'avez pas vraiment envie de travailler pour cette entreprise, mais vous préférez subir un harcèlement éventuel plutôt que d'apporter une solution.

en faisant cela, vous risquez de mettre en péril votre enfant.

08/05/2020 16:38

Légalement une salariée n'a pas à subir du harcèlement moral, ce peut même être un délit...

Il est compréhensible qu'elle ne tienne pas à perdre son emploi et à ainsi donner raison au harceleur...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

100 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.