Fin de cdd d'un commun accord

Publié le 04/12/2014 Vu 7366 fois 9 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

03/12/2014 07:54

Bonjour,
On viens de mettre fin a mon cdd avec l'accord de mon employeur pour m'occuper de mes deux parents très malades, ma mère étant handicapée et a tjrs besoin de quelqu'un pour s'occuper d'elle, mon père et en fin de de vie (leucémie)est très faible et ne peut plus s'occuper d'elle; Avec mon employeur on s'est mis d'accord pour une fin de cdd d'un commun accord,(case 84 sur l'attestation Assedic pour le motif de rupture,)ce qui me permettait de toucher le chômage,
or l'ARE chômage m'a était refusée pour démission!!
ce qui n'est évidement pas le cas! Est- ce normal, quels sont mes recours et mes droits?
merci pour vos réponses
cordialement

03/12/2014 08:34

Bonjour,
Il faudrait savoir effectivement si la case sur l'attestation a été correctement cochée et donc si celle-ci a été correctement remplie ainsi que la raison invoquée par Pôle Emploi pour vous refuser l'ARE mais j'espère que vous n'avez pas fourni ces raisons à l'organisme pour justifier la rupture d'un commun accord...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/12/2014 10:54

bonjour,
la case cochée par mon employeur et la 84 comme citée plus haut; "rupture d'un commun accord d'un contrat a durée déterminé ou d'un contrat d'apprentissage"
pourquoi ne pas leur cités ces raisons? maladie de mes parents,

Cordialement

03/12/2014 12:25

Excusez-moi de ne pas connaître par chœur à quoi correspondent les numéros figurant sur l'attestation destinée à Pôle Emploi et à quoi ils correspondent...
Tout simplement parce que l'indemnisation chômage sert à rechercher activement un nouvel emploi et à en occuper un éventuellement immédiatement mais pas à faire garde-malade(s)...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/12/2014 13:17

je vous signale que s'occuper de personnes a temps plein
et certainement plus difficile que d'être assis derrière un ordinateur toute la journée a répondre a des gens comme moi cela s'appelle service a la personne et c'est rémunéré par le conseil général!!espèce d'ignorant, qui croit tout savoir!! j'espère pour vous qu'un jour vous n'aurez pas a vous occuper de vos parents car ils seront encore plus malades avec les remarques que vous faite tellement désobligeantes...

Superviseur

03/12/2014 13:25

Bonjour babboun,
La réponse de PM, si elle vous a froissé, est pourtant vraie. Les personnes privées d'emploi sont rémunérées par les allocations chômage, à la condition de rechercher activement un emploi. C'est le principe. Et si, durant pas mal d'années, il y a eu des abus du système avec, il faut le dire, un certain laissé aller de l'administration, les temps changent et aujourd'hui, il y a davantage de contrôles. Notre ministre du travail s'est prononcé publiquement ces derniers temps pour la sanction des chômeurs qui ne recherchent pas activement un emploi.

03/12/2014 13:27

Donc si vous avez déjà trouvé votre emploi, vous n'avez plus besoin d'être indemnisé grand érudit qui connaît tout mais qui sollicite des bénévoles sur un forum...
Je ne vois pas en quoi d'essayer de vous prévenir des erreurs à ne pas commettre est désobligeant car ce n'est pas moi qui initie les règles de l'assurance chômage...
Je vois que vous vous exprimez avec une grande considération pour les autres et qu'ainsi vous pouvez vous permettre d'être autorisé à donner des leçons...
Maintenant, débrouillez-vous avec votre dossier...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/12/2014 17:42

Si vous aviez bien compris ma réponse, vous auriez du voir que j'ai quitté mon cdd pour m'occuper de mes parents en tant qu'assistante de vie rémunérée au lieu d'embauché une personne étrangère a notre famille, je ne voulais en aucun cas profiter du chômage Ya assez de monde pour ça, j'ai 57 ans et je travaille depuis l'Age de 14 ans monsieur, bonne soirée et mon dossier est réglé avec l"anpe

03/12/2014 17:57

C'est bien ce que j'avais compris puisque je vous ai dit : "Donc si vous avez déjà trouvé votre emploi, vous n'avez plus besoin d'être indemnisé"...
Vous n'aviez donc même pas besoin de vous inscrire à Pôle Emploi, l'ANPE étant passée aux oubliettes...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Superviseur

04/12/2014 07:47

Si vous aviez bien compris ma réponse, vous auriez du voir que j'ai quitté mon cdd pour m'occuper de mes parents en tant qu'assistante de vie rémunérée au lieu d'embauché une personne étrangère a notre famille, je ne voulais en aucun cas profiter du chômage
J'ai beau relire votre premier message, en aucun cas vous ne présentez ainsi la situation :
On viens de mettre fin a mon cdd avec l'accord de mon employeur pour m'occuper de mes deux parents très malades, ma mère étant handicapée et a tjrs besoin de quelqu'un pour s'occuper d'elle, mon père et en fin de de vie (leucémie)est très faible et ne peut plus s'occuper d'elle; Avec mon employeur on s'est mis d'accord pour une fin de cdd d'un commun accord,(case 84 sur l'attestation Assedic pour le motif de rupture,)ce qui me permettait de toucher le chômage,
Je ne vois pas, dans cet exposé la précision que "pour m'occuper de mes deux parents", l'était à titre professionnel. Ce n'est généralement pas le cas des personnes qui s'occupent de leurs parents, d'où la difficulté de le comprendre ainsi.
Ensuite, j'avoue ne plus comprendre si vous souhaitez toucher des allocations chômage ou pas...

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.