Congés payés par "anticipation"

Publié le 19/06/2019 Vu 236 fois 1 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

19/06/2019 17:24

Bonjour,


J'ai été embauché dans une entreprise le 17 janvier 2019 (où le décompte des congés payés se fait en jours ouvrables, et où la période de référence va du 1er juin au 31 mai).

A la date du 31 mai 2019, j'ai cumulé 12 jours de congés payés (soit la totalité, puisque je n'en ai pas posé un seul depuis que je suis embauché).

J'aurais souhaité posé 17 jours de congés payés en août, et j'ai demandé à mon employeur s'il y avait possibilité de me débiter par "anticipation" ce que je vais cumuler en juin et juillet (soit : 2,5 + 2,5 = 5).

Mon employeur me le refuse catégoriquement en disant qu'il faut que j'attende le 1er juin 2020 pour pouvoir poser ce que j'aurais cumulé entre le 1er juin 2019 et le 31 mai 2020.

Pour faire simple : je vais devoir me contenter de ces 12 jours de congés payés jusqu'au 31 mai 2020.

Est-ce exact, et surtout est-ce légal ?
Merci d'avance pour vos réponses. Dernière modification : 19/06/2019 - par janus2fr Superviseur

Superviseur

19/06/2019 23:07

Bonjour,

Votre employeur a effectivement le droit de vous refuser ces jours de congé "par anticipation".

Vous pourriez tout à fait les prendre, ce n'est pas illégal, mais avec son autorisation...

Répondre
Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

100 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.