Mon employeur me menace

Publié le 15/05/2021 Vu 584 fois 2 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

15/05/2021 00:14

Bonjour,

Je vous explique ma situation : actuellement, je suis en contrat étudiant en CDI en tant que caissière au sein d’un centre Leclerc, j’ai décidé de commencer une alternance en septembre et j’ai donc décidé de démissionner ce cet emploi à compter du 20 août 2021. Hors, en parlant de cette décision à la responsable de caisse centrale, celle-ci m’impose de rester travailler jusqu’au 28 août 2021, menaçant de rompre mon contrat avant les vacances d’été si je refuse. Commençant mon alternance le 1er septembre pour une durée de 2 ans, je souhaite me garder 1 semaine entre la fin de mon contrat chez Leclerc ainsi que le début de mon alternance, ce qui est dans mon droit, je pense, de démissionner lorsque je le souhaite. Savez vous si elle a le droit de me menacer de la sorte et que puis-j’e faire ? car j’ai besoin de ce travail pour cette été mais je ne souhaite pas rester jusqu’à la date qu’elle m’impose. J’aimerai être aidée.

Merci à vous d’avance pour vos réponses. Dernière modification : 15/05/2021 - par Tisuisse Superviseur

Superviseur

15/05/2021 06:53

Bonjour,

La solution est très simple : vous faites semblant d'être d'accord avec votre responsable de caisse, accord oral uniquement bien entendu, et sans témoins et vous n'en reparlez plus, silence radio total jusqu'à votre départ. En temps opportun, courant juillet, vous adressez à votre DRH (et non à votre responsable hiérarchiqe directe, elle en sera informée par la DRH) votre LR/AR de démission de façon à partir au moment où vous l'avez choisi en août. C'est la date de réception de votre LR/AR de dmission qui fait démarrer le préavis de départ, et non la date d'envoi. Si, votre responsable vous dit ensuite quelque chose du style : "Vous étiez d'accord pour partir au 28 août et maintenant vous partez le 22 août ? Vous ne respectez pas votre accord." vous pourrez répondre : "Je n'ai jamais donné d'accord sur quoi que ce soit ou alors, prouvez-le." Et c'est tout. Votre responsable ne pourra que suivre le Code du Travail et la Convention Collective de votre branche. ¨Pire, vous aurez le droit de bénéficier des heures journalières "pour rechercher un autre emploi" selon votre convention collective.

15/05/2021 13:10

Bonjour,

Il n'y a pas de stratagème à adopter, vous pourrez démissionner quand bon vous semble en respectant le préavis prévu à la Convention Collective sachant que pour une démission il est très rare qu'il soit prévu des heures de recherche d'emploi payées...

Pour que votre CDI puisse être rompu, il faudrait que l'employeur dispose d'une cause réelle et sérieuse pour pouvoir prononcer un licenciement en respectant la procédure...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis