Abandon de poste urg

Publié le 27/09/2022 Vu 457 fois 3 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

26/09/2022 18:46

Bonjour,

J'aurais besoin de votre aide.

Je suis actuellement salariée en CDI dans un grand groupe Français.

La personne chargé du recrutement à ma date d'entrée m'avait assurer que ma période d'essai de 3 mois était reconductible 1 mois automatiquement. Je pensais être en période d'essai jusqu'au 20 octobre. Cependant, ayant trouver un emploi en Suisse, j'ai posé ma démission pour mettre fin à mon contrat de travail le 30 septembre étant donné que la période de préavis est de 48h pendant la période d'essai.

La nouvelle RH m'informe que ce n'est pas possible qu'il faut que j'efféctue 1 mois de préavis, (ils ont dont refusés de réduire ma période de préavis)

Je voulais donc savoir ; un abandon de poste pourrait-il être envisagé dans mon cas? En effet, mon potentiel futur employeur Suisse voudrait que je commence le 3 octobre.

Je voulais savoir si je pouvais cumuler deux travails le temps que mon employeur actuel décide de proceder à mon licenciement suite à mon abandon de poste.

A savoir que ma démission est posée depuis aujourd'hui, qu'est ce que je risque pénalement si je fais un abandon de poste ? Plusieurs 10 aine de milliers d'€ de dommages à mon employeur? Ou autre ??

Merci de votre réponse..

ETM

26/09/2022 18:55

Bonjour,

Vous ne précisez pas la date d'embauche et la durée de la période d'essai initiale ainsi que si vous avez été absente...

L'abandon de poste est une très mauvaise méthode car l'employeur n'a aucune
obligation de vous licencier et si finalement il y procédait, vraisemblablement pour faute grave, il peut prendre tout son temps, résultat, jusque là, sans ressources, vous ne pouvez pas être
__________________________
Cordialement.
P.M.

Superviseur

27/09/2022 07:24


Je voulais savoir si je pouvais cumuler deux travails le temps que mon employeur actuel décide de proceder à mon licenciement suite à mon abandon de poste.


Bonjour,

Puisque vous avez déjà démissionné, votre employeur ne vous licenciera pas. Tout au plus pourrait-il mettre fin au préavis, mais puisque de toute façon vous ne venez pas travailler, une telle sanction n'aurait pas de sens.

En revanche, il pourrait très bien saisir le conseil des Prud'hommes en vue de vous faire payer une indemnité (au minimum le salaire que vous auriez touché durant le préavis, voir plus, s'il peut faire état d'un préjudice suite à votre absence).

27/09/2022 08:55

Bonjour,

Effctivement, puisque vous avez déjà démissionné, il n'est plus question de licenciement mais si vous êtes embauchée par une autre autre entreprise, l'employeur actuel pourrait réclamer aussi des dommages-intérêts en plus au nouvel employeur pour déloyauté...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.

Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Me. BERNON

Droit du travail

90 avis