es que ma patronne a le droit de me rabaisser ou d'humilier.

Publié le 03/09/2021 Vu 448 fois 11 Par
logo Legavox
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

02/09/2021 16:23

Bonjour, je voulais savoir si m'as patronne a le droit de me critiquer ouvertement devant tous le monde sur m'as vie privée; ou de dire des paroles vexant comme "comment t'as éduquer t'es parents ou encore tu peut demisionner y a plein de travail ailleurs, ou d'imposer 18jours de congers payer a pauser en étè . etc ... " car j'ai l'impression que se n'es pas normal. Tellement que maintenant en allant travailler j'en est la boule aux ventre et me sens mal aux travail. Puis je ne sort plus de chez moi et me suis rendue compte que maintenant j'ai un bugjet alcool pour faire passer le travail en rentranta l'appartement. J'ai peur de me retrouver comme mes 2 collégues de travail en dépression a plus savoir comment agir ou réfléchir même a juste y réfléchir j'en tremble. En espérant avoir une réponse car je ne c'est plus comment agir.

02/09/2021 16:33

Bonjour,

Votre impression est la bonne, elle n'en n'a pas le droit...

Je vous conseillerais d'en parler au Médecin du Travail et/ou de vous faire aider par une organisation syndicale...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

02/09/2021 16:45

merci beaucoup, je vais en parler a mon médecin car je suis dans l'entreprise depuis 2017 et j'ai eu une visite médical qu'en 2017. Et regarder pour prendre rdv a la médecine du travail.

Superviseur

02/09/2021 20:46

"ou d'imposer 18jours de congers payer a pauser en étè"

Bonjour,
Vous avez droit à 4 semaines de congés d'affilée. Votre employeur ne peut pas vous obliger à en prendre moins.
En revanche, par accord mutuel, il est possible d'en prendre moins, avec un minimum de 2 semaines.

02/09/2021 21:07

Sauf si le nombre de jours acquis est inférieur et pas besoin d'accord en cas de fermeture de l'entreprise...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Superviseur

02/09/2021 22:44

Bonsoir

Le salarié ne peut pas prendre plus de quatre semaines consécutives.
L'employeur ne peut pas imposer le fractionnement si 2 semaines sont posées.

Code du travail, article L3141-18 :

Lorsque le congé ne dépasse pas douze jours ouvrables, il doit être continu.

Lorsque le congé principal est d'une durée supérieure à douze jours ouvrables et au plus égale à vingt-quatre jours ouvrables, il peut être fractionné par l'employeur avec l'accord du salarié. Dans ce cas, une des fractions est au moins égale à douze jours ouvrables continus compris entre deux jours de repos hebdomadaire.
__________________________
Attention aux liens créant du flux vers des sites privés...
Par contre, il y en a de très utiles pour la résolution de litiges.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits
https://www.conciliateurs.fr/Trouver-une-permanence

02/09/2021 23:06

Même si c'est hors sujet, le salarié peut prendre plus de quatre semaines consécutives, par dérogation, comme prévu à l'art. L3141-17 du Code du Travail :


La durée des congés pouvant être pris en une seule fois ne peut excéder vingt-quatre jours ouvrables. Il peut être dérogé individuellement à cette limite pour les salariés qui justifient de contraintes géographiques particulières ou de la présence au sein du foyer d'un enfant ou d'un adulte handicapé ou d'une personne âgée en perte d'autonomie.


L'accord du salarié n'est pas requis lorsque le fractionnement est dû à la fermeture de l'entreprise suivant l'art. L3141-19 :


Lorsque le congé principal est d'une durée supérieure à douze jours ouvrables, il peut être fractionné avec l'accord du salarié. Cet accord n'est pas nécessaire lorsque le congé a lieu pendant la période de fermeture de l'établissement.

Une des fractions est au moins égale à douze jours ouvrables continus compris entre deux jours de repos hebdomadaire.




__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Superviseur

03/09/2021 09:18

L'employeur peut fixer les dates de départ en congé, et la durée du congé, avec au minimum 2 semaines consécutives et rien ne lui interdit donc de demander qu'un minimum de 18 jours soit posé l'été...

...A condition qu'il tienne compte des éventuelles modalités adoptées par accord ou convention et qu'il respecte le délai de prévenance... (le salarié peut refuser une modification tardive et non justifiée des congés si l’employeur n’a pas respecté les règles d’informations prévues par la loi).

La jurisprudence établissant que l’employeur doit pouvoir prouver qu’il a bien rempli ses obligations d’information des salariés et de respect des textes.
__________________________
Attention aux liens créant du flux vers des sites privés...
Par contre, il y en a de très utiles pour la résolution de litiges.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits
https://www.conciliateurs.fr/Trouver-une-permanence

03/09/2021 12:00

Bonjour,

Pour rester dans le cadre du sujet, sauf fermeture de l'entreprise, l'employeur aurait dû accorder 24 jours ouvrables au salarié pendant la période du 1er mai au 31 octobre à condition qu'il ait acquis un nombre de jours suffisant et au moins 12 jours ouvrables mais avec son accord...

En l'occurrence on ne sait pas vraiment si l'interessé reproche qu'il ait eu seulement 18 jours alors qu'il devait en avoir plus ou qu'on lui ait imposé 18 jours alors qu'il aurait préféré moins...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

03/09/2021 14:02

bonjour, je voulais pauser juste 7 jours pour un mariage et la patronne m'as dis que en été c'étais obliger de pauser minimum 18 jours sans compter les dimanche. j'ai tenter de prendre les 2 semaines mais pareil on m'as redis la même chose. Aprés je travaille a macdo et je suis a temps partiel pck il faut etre chef d'equipe ou manager pour avoir un 35h.

Désoler pour les fautes je suis dislexique.

Superviseur

03/09/2021 14:42

Le congé principal "d'été" ne peut, de toute façon, pas être inférieur à 2 semaines (12 jours ouvrables) et l'employeur peut vous imposer effectivement plus, jusqu'à 4 semaines (24 jours).

03/09/2021 14:46

C'est donc la deuxième hypothèse mais c'est donc 24 jours ouvrables si vous les aviez acquis que l'employeur aurait pu vous imposer de prendre...

Vous pourriez aussi vous rapprocher des Représentants du Personnel...
__________________________
Cordialement.
P.M.

Infos en Droit du Travail du privé : tedforum.com

Répondre

Avez-vous déjà un compte sur le site ?

Si oui, veuillez compléter les champs email et mot de passe sur le formulaire en haut de page pour vous connecter.

Sinon, complétez le formulaire d'inscription express ci-dessous pour créer votre compte.

Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Image Banderole Conseil-juridique.net

Consultez un avocat

www.conseil-juridique.net
Me. Peschaud

Droit du travail

101 avis

Me. KADDOUR

Droit du travail

1 avis

Image Banderole Devenez bénévole sur Légavox

Devenez bénévole

Légavox

Participez à la communauté Légavox en devenant bénévole et en aidant les internautes dans leurs problématiques juridiques du quotidien.