MODES DE REMUNERATION DES EMPLOYES D’IMMEUBLE

Publié le 31/08/2020 Vu 3 936 fois 1
Légavox

9 rue Léopold Sédar Senghor

14460 Colombelles

02.61.53.08.01

L’avenant n°100 étendu par l’arrêté du 22 juillet 2020, applicable au 1er aout 2020, modifie les valeurs dans le calcul du salaire des employées d’immeuble.

L’avenant n°100 étendu par l’arrêté du 22 juillet 2020, applicable au 1er aout 2020, modifie les valeu

MODES DE REMUNERATION DES EMPLOYES D’IMMEUBLE

 

L’avenant n°73 à la convention collective a bouleversé la structure des salaires de la professions. Il a été applicable le 1er Mai 2009 après publication de l’arrêté d’extension.

La notion de salaire de base a disparu, tout comme celles de salaire complémentaire et de valeur de point. Depuis cette date, il n’existe plus que le salaire minimum brut conventionnel pour 151,67h heures de travail (employé d’immeuble) ou 10 000UV (gardien d’immeuble). Celui-ci augmente au fur et à mesure que les partenaires sociaux aboutissent à des accords

 

Les salaires depuis 2017 :

Le salaire nécessite la prise en compte du coefficient hiérarchique, qui est le total des points obtenus selon la nouvelle classification. Le syndic doit donc impérativement estimer le coefficient hiérarchique du salaire dans son contrat de travail.

Le salaire conventionnel se décompose en deux parties :

-une valeur fixe

-une valeur calculée en fonction du coefficient hiérarchique et d’une valeur de point

 

Le salaire minimum brut mensuel conventionnel est calculé selon la formule suivante :

 

Salaire minimum brut conventionnel = [(coefficient hiérarchique * valeur du point) + valeur fixe]

 

 

Ensuite, le salaire minimum brut mensuel est calculé avec la formule suivante :

 

Salaire minimum brut mensuel = Salaire minimum brut conventionnel * taux d’emploi.

 

Le taux d’emploi est :

            -pour la catégorie A : nombre d’heure / 151.67 ;

            -pour la catégorie B : nombre d’UV / 10 000.

 

 

 

Les salaires à partir du 2 août 2020 :

 

L’avenant n° 100, étendu par arrêté du 22 juillet 2020 (JO 1er août), est applicable aux non-signataires, au 2 août 2020, et donne la nouvelle valeur fixe et la nouvelle valeur du point :

 

 

Valeur du point :

• Catégorie A : 1,3266

• Catégorie B : 1,5567

 Valeur fixe : 770 €

 

Vous avez une question ?

Posez gratuitement toutes vos questions sur notre forum juridique. Nos bénévoles vous répondent directement en ligne.

1 Publié par Lechatdu29217
27/01/2021 15:36

Objet ÷ reduction patronale sur les unités de valeur supplémentaires.

En la matière l Unis a obtenu que pour tout gardien faisant moins de 10000 UV le smic a prendre en compte soit celui de 1820 heures l
an. Avant les syndics convertissaient en heures conclusion la copropriete voyait ses charges grimper.

Nous nous avons un gardien qui a 10500 UV le syndic défiscalisé bien 6.07 par mois objet aussi de reduction des charges salariales de 11.31 pour cent mais refuse de les prendre en compte pour la réduction patronale generale ou le smic a prendre en compte par mois serait de 151.67 h plus 6.07 par mois ce qui amoindrirait nos charges.

Il y a la une inégalité de traitement entre les copro au faible taux d emploi et les autres.



Merci de me renseigner

Publier un commentaire
Votre commentaire :
Inscription express :

Le présent formulaire d’inscription vous permet de vous inscrire sur le site. La base légale de ce traitement est l’exécution d’une relation contractuelle (article 6.1.b du RGPD). Les destinataires des données sont le responsable de traitement, le service client et le service technique en charge de l’administration du service, le sous-traitant Scalingo gérant le serveur web, ainsi que toute personne légalement autorisée. Le formulaire d’inscription est hébergé sur un serveur hébergé par Scalingo, basé en France et offrant des clauses de protection conformes au RGPD. Les données collectées sont conservées jusqu’à ce que l’Internaute en sollicite la suppression, étant entendu que vous pouvez demander la suppression de vos données et retirer votre consentement à tout moment. Vous disposez également d’un droit d’accès, de rectification ou de limitation du traitement relatif à vos données à caractère personnel, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données. Vous pouvez exercer ces droits auprès du délégué à la protection des données de LÉGAVOX qui exerce au siège social de LÉGAVOX et est joignable à l’adresse mail suivante : donneespersonnelles@legavox.fr. Le responsable de traitement est la société LÉGAVOX, sis 9 rue Léopold Sédar Senghor, joignable à l’adresse mail : responsabledetraitement@legavox.fr. Vous avez également le droit d’introduire une réclamation auprès d’une autorité de contrôle.


Retrouvez-nous sur les réseaux sociaux et sur nos applications mobiles